6 juillet 2012 / 06:34 / il y a 5 ans

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

<p>La Soci&eacute;t&eacute; G&eacute;n&eacute;rale a fortement r&eacute;duit sa ligne de financement &agrave; sa filiale grecque Geniki et r&eacute;fl&eacute;chit &agrave; diff&eacute;rentes strat&eacute;gies de sortie du pays en proie &agrave; la r&eacute;cession. Par ailleurs, selon des sources proches du dossier, le fonds de capital investissement Carlyle Group est le mieux plac&eacute; pour racheter TCW Group, fonds de gestion d'actifs appartenant &agrave; la SocGen. /Photo d'archives/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris.

* PSA PEUGEOT CITROËN a annoncé une baisse de 13% de ses ventes mondiales au premier semestre imputable au marasme du marché en Europe et à la suspension de ses exportations vers l'Iran. En Europe, les ventes de PSA ont chuté de 15,2%.

* AIR FRANCE-KLM a annoncé une hausse de 4,6% de son trafic passagers en juin, pour des capacités en progression de 1,9%, ainsi qu'une chute de 2,8% de son trafic cargo, bien supérieure à la diminution de 1,4% des capacités.

* LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a fortement réduit sa ligne de financement à sa filiale grecque Geniki et réfléchit à différentes stratégies de sortie du pays en proie à la récession, disent des analystes ayant rencontré le directeur financier de la banque française.

Par ailleurs, selon des sources proches du dossier, le fonds de capital investissement Carlyle Group est le mieux placé pour racheter TCW Group, fonds de gestion d'actifs appartenant à la banque française.

* SCHNEIDER ELECTRIC a décidé de relancer le processus de vente de sa filiale américaine de capteurs, qui avait été interrompu l'année dernière en raison des conditions de marché difficiles, ont dit jeudi des sources proches du dossier.

* AREVA - Un tribunal arbitral a rendu une première décision favorable au consortium constitué d'Areva et Siemens dans le litige qui les oppose à l'opérateur finlandais TVO dans le cadre de la construction d'un réacteur nucléaire EPR.

* LDC - Six sociétés françaises, emmenées par le bras financier de la filière oléagineuse Sofiprotéol, ont déposé jeudi une offre commune sur le volailler Doux dont le placement en redressement judiciaire menace 3.400 salariés et 800 éleveurs.

Alexandre Boksenbaum-Granier, Gwénaëlle Barzic et Juliette Rouillon, édité par Benjamin Mallet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below