26 juin 2012 / 21:00 / dans 5 ans

Madrid envisage un alourdissement de la fiscalité

MADRID (Reuters) - L‘Espagne envisage de relever la TVA et alourdir la fiscalité de l‘immobilier et de l’énergie, a déclaré mardi le ministère des Finances, le gouvernement ayant toutes les peines du monde à contenir le déficit budgétaire.

<p>L'Espagne envisage de relever la TVA et d'alourdir la fiscalit&eacute; de l'immobilier et de l'&eacute;nergie, le gouvernement ayant &eacute;norm&eacute;ment de difficult&eacute;s &agrave; contenir le d&eacute;ficit budg&eacute;taire. /Photo d'archives/REUTERS/Juan Medina</p>

Le déficit budgétaire a représenté 3,41% du PIB sur la période janvier-mai, alors que l‘objectif annuel est 3,5%, suivant les chiffres publiés ce même mardi par le Trésor.

Ce chiffre s‘explique par les transferts anticipés de quelque neuf milliards d‘euros effectués au bénéfice des régions. Sans eux, le déficit représente 2,38% du PIB.

Le taux de TVA espagnol - 18% - est l‘un des plus faibles de l‘Union européenne et de nombreux produits bénéficient de surcroît d‘un taux réduit de 4% ou 8%. Ce sont ces biens et services qui pourraient être concernés en priorité par une augmentation.

“Le ministère étudie la possibilité de reclasser certains biens et services qui bénéficient d‘une TVA réduite ou super-réduite”, a précisé un porte-parole du ministère des Finances.

La Commission européenne et le Fonds monétaire international (FMI) ont recommandé à l‘Espagne d‘augmenter la TVA. Pour nombre d‘analystes, le pays devra procéder à des hausses sensibles dans le cadre de ses engagements de réduction des déficits, afin de rassurer ses partenaires européens, qui ont promis de l‘aider à renflouer ses banques à hauteur de 100 milliards d‘euros.

“Nous examinons tout type de recommandation susceptible d‘améliorer la situation”, a confié une source proche du ministère du Budget au site internet du journal El Pais.

Parmi les produits bénéficiant d‘une TVA réduite à 8% figurent les nuits d‘hôtel et d‘autres services touristiques, mais aussi les tickets de cinéma et de théâtre. Les livres, les journaux et les produits alimentaires de base sont taxés à 4%.

L‘Espagne a d‘ores et déjà annoncé qu‘elle augmenterait la TVA l‘année prochaine, mais n‘a pas donné de détails chiffrés.

Madrid envisage également d’éliminer certains avantages fiscaus liés à l‘immobilier et d‘introduire une “taxe verte” sur l‘essence, à la suite de recommandations de l‘UE, a dit la secrétaire au Trésor Marta Fernandez Curras.

Andres Gonzalez, Eric Faye, Tangi Salaün et Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below