25 juin 2012 / 06:39 / dans 5 ans

Moscovici juge nécessaires des économies supplémentaires en 2012

PARIS (Reuters) - La France aura besoin de sept à dix milliards d‘euros d’économies supplémentaires pour atteindre son objectif de déficit budgétaire en 2012, a déclaré lundi le ministre de l‘Economie et des Finances Pierre Moscovici.

<p>La France aura besoin de sept &agrave; dix milliards d'euros d'&eacute;conomies suppl&eacute;mentaires pour atteindre son objectif de d&eacute;ficit budg&eacute;taire en 2012, estime le ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici. /Photo prise le 13 juin 2012/REUTERS/Gonzalo Fuentes</p>

Le gouvernement se réunit lundi en séminaire pour préparer le budget 2013, et doit présenter le projet de loi de finances rectificative pour 2012 le 4 juillet.

Interrogé sur une fourchette d’économies supplémentaires de sept à dix milliards d‘euros nécessaires pour tenir l‘objectif d‘un déficit représentant 4,5% du produit intérieur brut (PIB) en 2012, Pierre Moscovici a déclaré : “Nous sommes entre les deux j‘imagine, mais j‘attends de voir les chiffres officiels.”

“Si on a demandé un audit à la Cour des Comptes, c‘est parce que nous voulions connaître le résultat exact de la gestion passée (...). Nous avons hérité d‘une situation des finances publiques qui est assez calamiteuse”, a-t-il ajouté, récusant le terme “d‘austérité”.

Le gouvernement prévoit de ramener le déficit, qui représentait 5,2% du PIB fin 2011 à 4,5% fin 2012 et à 3,0% fin 2013.

Chine Labbé, édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below