15 juin 2012 / 16:42 / il y a 5 ans

Le trafic passagers d'ADP affaibli en mai par les élections

PARIS (Reuters) - Aéroports de Paris a annoncé vendredi une baisse de 0,6% de son trafic passagers en mai en raison notamment du recul de 4,6% de l‘activité sur le marché français, que le groupe explique par l’élection présidentielle et la présence de jours fériés en milieu de semaine.

<p>A Roissy Charles-de-Gaulle. Le trafic passagers d'A&eacute;roports de Paris a baiss&eacute; de 0,6% en mai en raison notamment du recul de 4,6% de l'activit&eacute; sur le march&eacute; fran&ccedil;ais, que le groupe explique par l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle et la pr&eacute;sence de jours f&eacute;ri&eacute;s en milieu de semaine. /Photo prise le 6 f&eacute;vrier 2012/REUTERS/Gonzalo Fuentes</p>

Le trafic international, hors Europe, n‘a progressé que de 0,5% car, à la suite d‘une forte réduction des capacités de vols offertes par certaines compagnies aériennes, le trafic vers les DOM-TOM a reculé de 6,4% et celui vers l‘Amérique du nord de 5,4%, lit-on dans un communiqué d‘ADP.

Au total, les aéroports de Paris-Charles de Gaule et d‘Orly ont accueilli 7,6 millions de passagers le mois dernier. Sur les cinq premiers mois de l‘année 2012, le trafic de passagers a augmenté de 2,2%, avec 34,8 millions de passagers accueillis.

Noëlle Mennella, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below