13 juin 2012 / 08:08 / dans 5 ans

Les Bourses européennes ouvrent en hausse

<p>Comme les principales Bourses europ&eacute;ennes, le CAC 40 progressait (+0.60%) en d&eacute;but de s&eacute;ance dans un climat de prudence avant les &eacute;lections l&eacute;gislatives du week-end en Gr&egrave;ce. /Phoot d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mercredi, dans un climat toutefois prudent avant les élections législatives en Grèce ce week-end et sur fond de tensions persistantes sur les marchés obligataires en zone euro.

À Paris, le CAC 40 progressait dans les premiers échanges de 0,60% à 3.065,20 points. À Francfort, le Dax gagnait 0,73% et à Londres, le FTSE avançait de 0,44%. L‘indice paneuropéen Eurostoxx 50 était en hausse de 0,77%.

Dans un climat prudent sur les places boursières, les valeurs défensives étaient les plus recherchées. Le secteur européen de la distribution signait la meilleure performance sur un gain de 0,97%.

Le compartiment était en particulier soutenu par l‘envolée d‘Inditex (+8,18%) après la publication de résultats trimestriels meilleurs que prévu.

Maurel et Prom grimpait de près de 18% à 12,31 euros à la Bourse de Paris, la presse britannique évoquant un intérêt de la part de Royal Dutch Shell et une possible offre de rachat à près de 19 euros par action.

Sur les marchés obligataires, le coût d‘emprunt de l‘Espagne restait ainsi à près de 7% et celui de l‘Italie à plus de 6%, renforçant les craintes sur la capacité des deux pays à se financer.

Mardi, le rendement de l‘emprunt d‘Etat espagnol à 10 ans a atteint un plus haut depuis la création de l‘euro, à 6,86%, trois jours après que le pays a reçu une aide de 100 milliards d‘euros pour ses banques.

De son côté, l‘Italie va tester le marché jeudi en émettant pour 4,5 milliards d‘euros d‘obligations BTP.

De quoi alimenter la prudence sur les marchés, les opérateurs attendant par ailleurs le résultat des élections législatives en Grèce ce week-end perçu comme crucial pour l‘avenir du pays dans la zone euro.

aux craintes sur l’état financier de l‘Espagne et désormais de l‘Italie.

Blandine Hénault pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below