5 juin 2012 / 09:54 / dans 5 ans

Chute des ventes au détail en avril dans la zone euro

BRUXELLES (Reuters) - Les consommateurs de la zone euro ont serré les cordons de la bourse plus fort que prévu en avril, ce qui explique la baisse des ventes au détail la plus marquée depuis le début de l‘année, la hausse du taux de chômage détournant les ménages d‘achats de produits tels que les voitures et les vêtements.

<p>Les ventes au d&eacute;tail dans la zone euro ont connu en avril leur baisse la plus marqu&eacute;e depuis le d&eacute;but de l'ann&eacute;e, la hausse du taux de ch&ocirc;mage d&eacute;tournant les m&eacute;nages d'achats de produits tels que les voitures et les v&ecirc;tements. Elles ont recul&eacute; de 1,0% sur un mois et de 2,5% sur un an. /Photo d'archives/REUTERS/Emmanuel Foudrot</p>

Sur un mois, les ventes au détail dans les 17 pays partageant la monnaie unique ont reculé de 1,0% en avril, selon les données publiées par Eurostat. Sur un an, le repli est de 2,5%.

Les économistes avaient tablé sur des baisses de respectivement 0,1% et 1,1%.

Avec plus de 17 millions de personnes sans travail dans la zone euro et des Etats qui réduisent les effectifs ou gèlent les salaires, les ménages sont dans l‘incapacité de donner un coup de fouet à une économie en phase de stagnation, voire de récession.

Plus de la moitié de la production de la zone est le fait de la consommation des ménages de la zone euro, mais comme les gouvernements s‘efforcent de réduire les déficits via des mesures d‘austérité, la demande pour les biens est faible.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below