30 mai 2012 / 16:28 / dans 6 ans

La Bourse de Paris termine en baisse, le CAC cède 2,24%

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour à la Bourse de Paris, où l‘indice CAC 40 a clôturé en baisse de 2,24% à 3.015,58 points, plombé par l‘aggravation de la crise de la dette en zone euro, les difficultés des banques espagnoles, la Chine qui a tempéré les attentes de mesures de relance et, avant la fin de la séance, par des statistiques immobilières américaines inférieures aux attentes.

<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>

* Toutes les valeurs du CAC 40 ont fini dans le rouge. Mais dans ce contexte, les VALEURS CYCLIQUES ont été les premières victimes.

* SAINT-GOBAIN (-5,07% à 29,225 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, suivi par TECHNIP (-4,02% à 75,19 euros) et VALLOUREC (-3,84% à 31,405 euros). Le président du directoire de Vallourec a assuré que les nouveaux objectifs seraient tenus.

* BOUYGUES a perdu 3,74% à 19,84 euros.

* LAFARGE a limité sa perte à 1,14% à 30,0 euros. Exane BNP Paribas a relevé son conseil à “surperformance” contre “neutre”, l‘intermédiaire jugeant notamment de plus en plus convaincant le désendettement du cimentier.

* Dans le SBF120, UBISOFT (+1,06% à 5,326 euros), NEOPOST (+0,99% à 43,26 euros) et EDENRED (+0,44% à 21,805 euros) sont les seules valeurs à avoir fini dans le vert.

* ERAMET (-6,44% à 80,98 euros) et CGG VERITAS (-6,31% à 18,405 euros) ont accusé les plus fortes baisses du SBF 120.

* TF1 a chuté de 5,66% à 6,0 euros. Selon des analystes, la valeur pâtit d‘une information du Figaro selon laquelle le nouveau gouvernement envisagerait de rétablir la publicité sur France Télévisions après 20h30. M6 a perdu 1,66% à 9,812 euros.

* AREVA (-5,0% à 9,5 euros) est prêt à concurrencer son réacteur nucléaire Atmea 1 s‘il peut concevoir avec la Chine un réacteur qui lui ouvrirait clairement le marché chinois, a déclaré à Reuters Claude Jaouen, directeur de l‘activité réacteurs et services du groupe public.

* WENDEL a perdu 2,49% à 54,02 euros. Une nouvelle plainte contre X a été déposée pour abus de biens sociaux, délit d‘initié et manipulation de cours, rapporte Libération, précisant que sont ainsi visés Ernest-Antoine Sellière, président du conseil de surveillance de Wendel, et Jean-Bernard Lafonta, ancien président du directoire de la holding.

* PIERRE & VACANCES CENTER PARCS a chuté de 7,65% à 16,42 euros. Le groupe s‘est dit confiant pour ses réservations de la saison d’été, notant une tendance encore plus accrue que d‘habitude aux engagements de dernière minute, mais le creusement des pertes au premier semestre a déçu les investisseurs.

Raoul Sachsn Alexandre, Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below