30 mai 2012 / 12:32 / il y a 5 ans

Marchés européens en baisse à la mi-séance, l'Espagne inquiète

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en baisse à la mi-séance, affectées par les inquiétudes sur la capacité de l‘Espagne à recapitaliser ses banques, la hausse des rendements à l‘occasion d‘une émission de dette italienne à cinq et dix ans et la perspective de mesures de relance moins importantes qu‘espéré en Chine.

<p>Les Bourses europ&eacute;ennes sont en baisse &agrave; la mi-s&eacute;ance, affect&eacute;es par les inqui&eacute;tudes sur la capacit&eacute; de l'Espagne &agrave; recapitaliser ses banques, la hausse des rendements &agrave; l'occasion d'une &eacute;mission de dette italienne &agrave; cinq et dix ans et la perspective de mesures de relance moins importantes qu'esp&eacute;r&eacute; en Chine. &Agrave; Paris vers 13h45, le CAC 40 c&eacute;dait 0,71% &agrave; 3.062,39 points. /Photo d'archives/REUTERS/John Schults</p>

À Paris vers 13h45, le CAC 40 cédait 0,71% à 3.062,39 points. À Francfort, le Dax abandonne 0,49% et à Londres, le FTSE perd 1,03%. L‘indice paneuropéen Eurostoxx 50 a réduit ses pertes à 0,37%, grâce au net redressement des valeurs bancaires européennes dont l‘indice sectoriel perd 0,48% après avoir chuté de plus de 2%.

Les banques espagnoles sont repassées dans le vert après avoir plongé dans la matinée. Banco Santander et BBVA gagnent respectivement 1,7% et 1,88%. A Paris, Crédit agricole reprend 1,92%, la Société générale (+2,55%) et BNP Paribas 2,15%.

Pénalisée par l‘Espagne et une nouvelle dégradation du sentiment économique au sein de la zone euro, tombé à un plus bas de trois ans, la monnaie unique a poursuivi son recul contre le dollar, se traitant à des niveaux proches d‘un plus bas de près de deux ans.

“Les risques d‘un renflouement de l‘Espagne augmentent et cela devrait maintenir l‘euro sous pression”, a déclaré Melinda Burgess, stratégiste devises chez RBS Global Banking.

Les marchés d‘actions et l‘euro ont cependant effacé une partie de leurs pertes après les propos de la Commission européenne, qui a fait savoir que la recapitalisation directe des banques par le MES pourrait être envisagée.

Marc Joanny, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below