15 mai 2012 / 13:53 / il y a 6 ans

Wall Street ouvre sur une note prudente, inquiète pour la Grèce

NEW YORK (Reuters) - Les places américaines ont ouvert en ordre dispersé mardi, tiraillées entre l‘annonce de l‘organisation de nouvelles élections législatives en Grèce et des indicateurs macroéconomiques jugés satisfaisants.

<p>Les places am&eacute;ricaines ont ouvert en ordre dispers&eacute; mardi, tiraill&eacute;es entre l'annonce de l'organisation de nouvelles &eacute;lections l&eacute;gislatives en Gr&egrave;ce et des indicateurs macro&eacute;conomiques jug&eacute;s satisfaisants. Quelques minutes apr&egrave;s l'ouverture, le Dow Jones progressait de 0,16% apr&egrave;s avoir ouvert dans le rouge. Le Standard &amp; Poor's gagnait 0,14% &agrave; 1.340,28 points tandis que le Nasdaq avan&ccedil;ait de 0,28%. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer</p>

Quelques minutes après l‘ouverture, le Dow Jones progressait de 0,16% à 12.715,99 points après avoir ouvert dans le rouge. Le Standard & Poor‘s, plus large, gagnait 0,14% à 1.340,28 points tandis que le composite du Nasdaq avançait de 0,28% à 2.910,10 points.

De nouvelles élections législatives auront lieu en Grèce après l’échec ce mardi des discussions entre partis politiques sur la formation d‘un gouvernement de coalition, a annoncé la présidence grecque.

Cette instabilité politique accroît les craintes sur l‘avenir de la Grèce et notamment sur une éventuelle sortie du pays de la zone euro.

Face aux inquiétudes autour de la crise de la dette européenne, les investisseurs étaient toutefois rassurés par une série de statistiques américaines sur l‘activité et la consommation jugées satisfaisantes.

Sur le front des valeurs, JPMorgan progressait de 1,14% à 36,22 dollars. La pression s‘accroît sur le PDG Jamie Dimon qui pourrait être appelé mardi par les actionnaires de la banque américaine à renoncer à la présidence, après la perte d‘au moins deux milliards de dollars accusée par celle-ci à la suite d‘une stratégie de couverture hasardeuse.

L‘assemblée générale des actionnaires se tient à partir de 14h30 GMT.

Groupon s‘envolait de 18% à 13,89 dollars après avoir publié son premier bénéfice trimestriel pour les trois derniers mois de son exercice clos fin mars. Citigroup est passé à une recommandation à l‘achat sur la valeur.

Les résultats de Home Depot étaient en revanche mal accueillis, le titre chutant de 3,9% à 47,92 dollars. Le groupe a publié un chiffre d‘affaires du premier trimestre au 29 avril, à 17,81 milliards de dollars (13,86 milliards d‘euros). C‘est inférieur aux attentes du marché qui tablait sur des ventes de 17,96 milliards de dollars.

Blandine Hénault pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below