7 mai 2012 / 14:27 / il y a 6 ans

La Grèce risque d'être à court d'argent d'ici fin juin

ATHÈNES (Reuters) - La Grèce pourrait se retrouver à court de financements d‘ici la fin du mois de juin en l‘absence d‘un gouvernement apte à négocier une nouvelle tranche d‘aide avec l‘Union européenne et du Fonds monétaire international, a-t-on appris lundi de trois responsables du ministère grec des Finances.

<p>La Gr&egrave;ce pourrait se retrouver &agrave; court de financements d'ici la fin du mois de juin en l'absence d'un gouvernement apte &agrave; n&eacute;gocier une nouvelle tranche d'aide avec l'Union europ&eacute;enne et du Fonds mon&eacute;taire international, a-t-on appris lundi de trois responsables du minist&egrave;re grec des Finances. /Photo d'archives/REUTERS/Yannis Behrakis</p>

Arrivés en tête des élections législatives de dimanche en Grèce, les conservateurs de Nouvelle Démocratie vont entamer des négociations avec tous les partis, hormis l‘extrême droite d‘Aube dorée, en vue de former une coalition gouvernementale qui continuerait à mener les réformes demandées par l‘Union européenne et le FMI.

“S‘il n‘y a pas de gouvernement pour négocier la prochaine tranche avec la troïka (UE/BCE/FMI) et si l‘Etat ne reçoit pas le flux de trésorerie mensuel prévu, alors nous pourrions avoir un problème de liquidités à partir du mois de juin”, a dit à Reuters l‘un des responsables.

Lefteris Papadimas, Natalie Huet pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below