30 avril 2012 / 08:03 / il y a 6 ans

Légère hausse des Bourses européennes à l'ouverture

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluaient en légère hausse dans les premiers échanges, progressant ainsi pour la cinquième séance consécutive de suite dans la foulée dans la bonne tenue de Wall Street vendredi.

<p>Les principales Bourses europ&eacute;ennes &eacute;voluaient en l&eacute;g&egrave;re hausse dans les premiers &eacute;changes, progressant ainsi pour la cinqui&egrave;me s&eacute;ance cons&eacute;cutive. Vers 8h55 GMT, le CAC 40 c&eacute;dait 0,04%. A Francfort, le Dax prenait en revanche 0,49% et &agrave; Londres, le FTSE gagnait 0,01%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>

Les marchés actions sont également soutenus par le fait que l’économie espagnole s‘est contractée moins que prévu au premier trimestre 2012, mais si son entrée en récession est désormais officiellement confirmée.

L‘Union européenne travaille à un plan de croissance visant à injecter 200 milliards d‘euros d‘investissements dans des secteurs d‘activité tels que les infrastructures, l’énergie “propre” et les hautes technologies, rapporte le journal El Pais, citant des sources européennes non identifiées.

“Avec la reprise de ses thèses en faveur d‘une Europe plus orientée vers la croissance, François Hollande pourrait finalement ressortir comme un visionnaire économique. Cela va peut-être laisser à la France un petit moment de répit”, a déclaré un trader.

Le dollar restait sous pression après les chiffres du PIB américains moins bon que prévu, données qui, selon des intervenants, peuvent amener la Réserve fédérale à prendre de nouvelles mesures pour favoriser la croissance.

Vers 8h55 GMT, à Paris, le CAC 40 cédait 0,04% (-1,38 point) à 3.264,89 points. À Francfort, le Dax prenait en revanche 0,49% et à Londres, le FTSE gagnait 0,01%. L‘indice paneuropéen Eurostoxx 50 était également peu changé (-0,04%).

Même si le PIB espagnol est moins mauvais que prévu, le pays reste dans une situation très délicate et devrait continuer à alimenter les inquiétudes des investisseurs, a déclaré Michaem Hewson, analyste marché chez CMC Markets.

“Au vu de la montée continue du chômage et une économie qui s‘effondre, les ministres espagnols, qu‘ils le veuillent ou non, pourraient être contraints d‘accepter une forme d‘aide.”

A Francfort, le titre Adidas avançait de plus de 5% après avoir augmenté ses prévisions de résultats pour 2012 à la suite de résultats trimestriels meilleurs que prévu.

En revanche, l‘action AB InBev cédait près de 2% à Bruxelles à la suite de résultats du premier trimestre inférieurs aux attentes et de l‘annonce d‘un deuxième trimestre difficile.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below