26 avril 2012 / 15:59 / il y a 5 ans

Danone déçu d'avoir raté les petits pots de Pfizer

<p>Selon son PDG Franck Riboud, Danone est d&eacute;&ccedil;u de s'&ecirc;tre fait souffler par Nestl&eacute; les activit&eacute;s de nutrition infantile de Pfizer, mais le montant investi par le groupe suisse d&eacute;passait les limites que le Fran&ccedil;ais s'&eacute;tait fix&eacute;es. /Photo d'archives/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - Danone est déçu de s'être fait souffler par Nestlé les activités de nutrition infantile de Pfizer mais le montant de 11,85 milliards de dollars investi par le groupe suisse dépassait les limites que le Français s'était fixées, a déclaré jeudi son président Franck Riboud.

Lors de l'assemblée générale des actionnaires, Franck Riboud a assuré que Danone "allait rebondir comme d'habitude" et qu'il "gagnera d'autres matches pays par pays".

"On a toujours dit qu'on était intéressé par tout ou partie, mais certainement des parties, de cette entreprise. Nous nous étions fixés des limites, nous n'avons pas souhaité dépasser nos limites et Nestlé l'a emporté", a déclaré Franck Riboud.

"Je ne vous cacherais pas que l'on est un peu déçu parce que cette entreprise avait vraiment un intérêt stratégique pour nous mais l'intérêt stratégique ne peut pas tout justifier", a-t-il poursuivi.

Les analystes ont été soulagés de l'échec de Danone face au groupe suisse car ils avaient estimé que le groupe français n'avait pas les moyens de financer une opération d'une telle ampleur.

Beaucoup d'entres eux considèrent que Danone pourrait récupérer quelques actifs de Pfizer en Asie du Sud-Est et en Amérique Latine.

"On n'aime pas trop perdre des matches donc on va en gagner d'autres pays par pays, comme on le fait depuis de nombreuses années. On est déjà en train de travailler sur une stratégie pays par pays", a déclaré Franck Riboud.

Le président a aussi rappelé que Danone n'avait pas pour vocation de se focaliser sur sa croissance externe.

"Toutes les cordes sont à notre disposition, nous savons très bien faire de la croissance interne, c'est ce à quoi on va s'attacher dans les mois et les années à venir".

Le titre Danone a terminé en baisse de 0,64% à 53,9% à la clôture de la Bourse, limitant ses gains à 11,8% depuis le début de l'année.

Noëlle Mennella, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below