13 avril 2012 / 11:19 / dans 6 ans

Les Bourses européennes dans le rouge à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes filaient tout droit vendredi vers leur quatrième semaine consécutive de repli, sur fonds de craintes renouvelées, alimentées par l‘Espagne, au sujet de la crise de la dette de la zone euro, le secteur bancaire étant le plus touché.

<p>Les Bourses europ&eacute;ennes sont en baisse &agrave; la mi-s&eacute;ance, sur fonds de craintes renouvel&eacute;es, aliment&eacute;es par l'Espagne, au sujet de la crise de la dette de la zone euro, le secteur bancaire &eacute;tant le plus touch&eacute;. A Paris, le CAC 40 recule de 1,0% . A Francfort, le Dax c&egrave;de 0,75% et &agrave; Londres, le FTSE 0,47%. /Photo prise le 13 avril 2012/REUTERS/Remote/Kirill Iordansky</p>

A Paris à mi-séance, le CAC 40 recule de 1,0% (32,57 points) à 3.237,11 points. A Francfort, le Dax cède 0,75% et à Londres, le FTSE 0,47%. L‘indice paneuropéen Eurostoxx 50 se replie de 1,0% et, malgré un très bon premier trimestre, a effacé la quasi-totalité de ses gains accumulés depuis le début de l‘année.

Signe de la nervosité des investisseurs, l‘indice de volatilité VSTOXX progresse de 0,86% à 27,85.

La Banque d‘Espagne a annoncé que les banques espagnoles, de fait écartées des marchés de financement de gros, avaient emprunté la somme record de 316,3 milliards d‘euros auprès de la Banque centrale européenne (BCE) en mars, des données qui ont entraîné une nouvelle poussée des rendements espagnol et italien.

La première partie de la séance en Europe avait en outre été plombée par le produit intérieur brut (PIB) chinois du premier trimestre, ressorti inférieur aux attentes et à son plus bas niveau depuis près de trois ans. Dans ce contexte, l‘euro et les cours de pétrole sont orientés à la baisse alors que les Bunds allemands et les emprunts du Trésor américain sont recherchés comme valeurs refuge.

Wall Street, avant la publication des résultats de JP Morgan Chase, était indiquée à la baisse à l‘ouverture. La banque, avec des chiffres trimestriels meilleurs que prévu, pourrait toutefois limiter le recul de la place américaine. Dans des échanges d‘avant-Bourse, le titre JPMorgan Chase progressait de 2,6%.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Natalie Huet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below