26 mars 2012 / 11:09 / il y a 5 ans

Les valeurs suivies à la Bourse de Paris à la mi-séance

<p>Vers 12h30, le CAC 40 prend 0,04% &agrave; 3.477,71 points. /Photo d'archives/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 évolue peu (dans une fourchette étroite de 38 points), la hausse surprise de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne étant compensé par le retour d'une forme d'aversion au risque après l'échec de l'Espagne à atteindre son objectif de réduction des déficits.

Vers 12h30, le CAC 40 prend 0,04% à 3.477,71 points.

* TECHNIP (+4,11%) est en tête des hausses du CAC 40 après avoir remporté auprès de BP et des partenaires de celui-ci un contrat pour développer l'infrastructure sous-marine d'un projet en mer du Nord britannique, pour un montant d'environ 600 millions d'euros.

* ARCELORMITTAL perd 1,27% dans le sillage des cours des métaux, les investisseurs craignant un reflux de la demande du fait du ralentissement chinois.

* Les FINANCIÈRES sont pénalisées par le retour des problèmes de dette en Espagne. CREDIT AGRICOLE, plus forte baisse du CAC 40, lâche 1,44%, AXA 0,86%. BNP Paribas perd 0,81% et SOCIETE GENERALE 0,71%.

* FRANCE TELECOM cède 0,35% et, hors CAC 40, ILIAD perd 1,4%. Orange a menacé de ne plus relayer le contrat d'itinérance qui le lie à Free Mobile, filiale d'Iliad, "si des incidents sur le réseau de Free Mobile devaient affecter la qualité de service qu'Orange doit à ses clients".

* VIVENDI perd 0,78%. Frank Esser, PDG de SFR, filiale de téléphonie de Vivendi, serait sur le départ en raison des conséquences de l'arrivée de Free sur le marché des téléphones portables, écrit Le Figaro. Une porte-parole de SFR n'a pas fait de commentaire.

* HAVAS (+8,07%) est en tête des hausses du SBF 120. Le groupe publicitaire a présenté vendredi soir un projet de rachat de 12% de son capital pour réduire la décote du titre en Bourse et d'optimiser sa structure financière.

* INGENICO progresse de 1,76%. Le groupe cherche des relais de croissance dans les services et les marchés émergents après l'abandon forcé de son projet d'acquisition aux Etats-Unis, qui devait lui permettre d'affronter le géant américain VeriFone.

Raoul Sachs et Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below