9 mars 2012 / 20:19 / dans 6 ans

L'Isda estime qu'il y a eu "évènement de crédit" en Grèce

<p>L'&Eacute;CHANGE DE DETTE GRECQUE</p>

NEW YORK (Reuters) - La Grèce a déclenché le versement des CDS (credit default swaps), ces contrats d‘assurance contre le défaut de paiement d‘une valeur, en activant une mesure législative obligeant tous les créanciers privés à passer des pertes, a déclaré vendredi l‘International Swaps and Derivatives Association (Isda).

D‘après le ministère grec des Finances, les détenteurs de 85,8% des 177 milliards d‘euros d‘obligations relevant du droit grec ont donné leur accord à l’échange de titres.

En prenant en compte l‘activation des “clauses d‘action collective” (CAC), une mesure annoncée par Athènes qui contraindra les récalcitrants à accepter l’échange, cette proportion atteindrait 95,7%.

La conclusion de l‘Isda pourrait se traduire par le versement de 3,16 milliards de dollars, même si le montant final devrait être inférieur à ce total puisque les créanciers n‘ont pas perdu la totalité de leurs investissements initiaux.

Daniel Bases, Benoît Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below