8 mars 2012 / 17:38 / il y a 6 ans

Paris et les Bourses européennes finissent dans le vert

PARIS (Reuters) - L‘espoir de conclusion d‘un accord de restructuration de la dette grecque qui évitera au pays d’être en défaut de paiement a soutenu les marchés d‘actions, le pétrole et l‘euro jeudi au détriment de la dette d‘Etat américaine et allemande.

<p>LA CL&Ocirc;TURE DES BOURSES EUROP&Eacute;ENNES</p>

A Paris, le Cac 40 a gagné 2,54% à 3.478,36 points, à Londres, le Footsie a pris 1,18% et à Francfort, le Dax a fini sur un gain de 2,45%. Milan a gagné 1,62%. L‘indice EuroStoxx 50 des grandes valeurs de la zone euro a pris 2,13%.

La Grèce enregistre une forte participation des créanciers privés à son projet de restructuration de sa dette par échange de titres. Selon un responsable gouvernemental grec, le taux d‘acceptation de l’échange était de 75%. Les résultats de l’échange devraient être annoncés sur le site web du ministère des Finances vendredi à 06h00 GMT.

L‘anticipation de bons chiffres de l‘emploi aux Etats-Unis pour le mois se février - les chiffres seront publiés vendredi en point d‘orgue à la semaine - soutient également le moral des investisseurs. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont enregistré une hausse inattendue mais pas suffisante pour modifier les anticipations d‘amélioration du marché du travail.

Dans ce contexte de regain d‘optimisme, les marchés d‘actions ont en revanche ignoré la révision en baisse par la Banque centrale européenne de ses prévisions de croissance pour la zone euro.

Les gouvernements de la zone euro et les banques doivent faire en sorte que la récente amélioration de la situation financière dans la zone euro se poursuive après les 1.000 milliards de liquidités injecté par la BCE dans le système, a déclaré jeudi le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi. La BCE a maintenu son principal taux directeur inchangé à 1,0%, comme attendu.

A Wall Street, le Dow Jones progresse de 0,5%, le Standard & Poor’s 500 de 0,9% et le Nasdaq Composite de 1%.

Apple gagne 1,3% au lendemain de la présentation de sa nouvelle version de l‘iPad.

A Paris, EADS a gagné plus de 10% après ses résultats 2011 supérieurs aux attentes.

Renault n‘est pas en reste avec une hausse de 6,4% imputable aux relèvements de recommandation et d‘objectif de cours de la part de la banque UBS. Dans son sillage, Renault a emmené PSA Peugeot Citroën (+3,44%).

La compagnie italienne d’électricité Enel et le distributeur belge Delhaize ont perdu respectivement 5,7% et 6,1%, leurs résultats ayant été jugés insuffisants.

L‘euro accroît ses gains contre le dollar, à 1,3234 dollar, mais également contre le yen, en raison des espoirs dans le dossier grec.

Les espoirs de succès de l’échange de dette grecque se reflètent dans l’évolution des rendements des dettes des pays périphériques de la zone euro sur le marché secondaire. L’écart de rendement entre les obligations italiennes et allemandes à 10 ans est tombé jeudi sous les 300 points de base pour la première fois depuis septembre 2011.

Les Bunds ont toutefois réduit leurs pertes après l‘annonce par la BCE d‘un abaissement de ses prévisions de croissance pour la zone euro.

Le rendement de l‘emprunt d‘Etat allemand (Bund) à 10 ans s‘est tendu légèrement d‘un point de base à 1,8% tandis que le rendement de son équivalent italien s‘est détendu d‘un point à 4,81%.

Le repli du dollar et les espoirs d‘une issue positive en Grèce soutiennent les cours du pétrole. Le baril de Brent se négocie autour de 125 dollars.

Natalie Huet, Raoul Sachs et Danielle Rouquié pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below