24 février 2012 / 21:24 / il y a 6 ans

Wall Street termine proche de l'équilibre

NEW YORK (Reuters) - Les marchés d‘actions américains ont terminé quasiment inchangés vendredi, les investisseurs ayant repris leur souffle au terme d‘une semaine qui a porté les indices new-yorkais à des niveaux proches de plus hautes de quatre ans.

<p>LA CL&Ocirc;TURE DES MARCH&Eacute;S AM&Eacute;RICAINS</p>

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a perdu 0,01%, 1,74 point, à 12.982,94, le Standard & Poor’s 500, indice de référence des gérants de fonds, s‘est adjugé 0,17%, 2,28 points, à 1.365,74 et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a gagné 0,23%, 6,77 points, à 2.963,75.

Sur la semaine, le Dow a pris 0,3%, comme le S&P. Le Nasdaq a lui gagné 0,4%

Le S&P 500 a buté sur le seuil technique des 1.370 points. Il enregistre toutefois une hausse de près de 8% depuis le premier janvier, porté par une accumulation d‘indicateurs soulignant le regain de forme de l’économie américaine et qui ont souvent relégué à l‘arrière plan les craintes liées à la crise de la dette souveraine européenne.

Il termine vendredi à un plus haut sans précédent depuis juin 2008.

Vendredi, l‘indice de la confiance des consommateurs Reuters-Université du Michigan en février est ressorti à un plus haut d‘un an en dépit des cours élevés du brut qui rognent le pouvoir d‘achat des ménages américains.

Les reventes de logements sont ressorties en baisse, mais une révision à la hausse des chiffres de janvier a confirmé une tendance généralement haussière.

La progression régulière des indices boursiers américains est également à mettre à l‘actif de résultat globalement positifs des sociétés américaines qui engrangent les fruits de la croissance américaine.

Selon des données ThomsonReuters publiées vendredi matin, sur les 461 entreprises cotées sur le S&P 500 ayant déjà fait part de leurs trimestriels, 63,3% ont dépassé les attentes des marchés. Cette proportion est certes inférieure aux 70% enregistrés en moyenne au cours des quatre derniers trimestre, mais elle est supérieure à celle de 62% affichée en moyenne depuis 1994.

Aux valeurs, Salesforce s‘est signalé avec un bond de 9% à 143,64 dollars après avoir publié des résultats supérieurs aux attentes des analystes.

Rodrigo Campos, Nicolas Delame pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below