22 février 2012 / 12:12 / il y a 6 ans

Les Bourses européennes creusent leurs pertes à la mi-journée

<p>Les Bourses europ&eacute;ennes creusent leurs pertes mercredi &agrave; la mi-s&eacute;ance, alors que des indicateurs &eacute;conomiques moroses ravivent les craintes d'une r&eacute;cession dans la zone euro et que l'accord sur un deuxi&egrave;me plan d'aide &agrave; la Gr&egrave;ce ne suffit pas &agrave; lever les craintes entourant l'avenir du pays. Vers 12h40, le CAC 40 c&egrave;de 0,58% &agrave; 3.445 points, l'indice paneurop&eacute;en EuroStoxx 50 recule de 0,88%, cependant que le Dax allemand l&acirc;che 1,19% et qie le FTSE londonien se replie de 0,53%. /Photo d'archives/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes creusent leurs pertes mercredi à la mi-séance, alors que des indicateurs économiques moroses ravivent les craintes d'une récession dans la zone euro et que l'accord sur un deuxième plan d'aide à la Grèce ne suffit pas à lever les craintes entourant l'avenir du pays.

Fitch Ratings a d'ailleurs enfoncé la note souveraine de la Grèce un peu plus bas dans la catégorie spéculative, la ramenant de CCC à C, soit à un cran du défaut.

Vers 12h40, l'indice parisien CAC 40 cède 0,58% à 3.445 points, tandis que l'indice paneuropéen EuroStoxx 50 recule de 0,88%, le Dax allemand lâche 1,19% et le FTSE londonien se replie de 0,53%.

En Europe, le secteur bancaire (-1,4%) enregistre les plus fortes pertes. Les banques grecques chutent de plus de 9%.

PSA Peugeot Citroën s'envole quant à lui de 15%, en tête des hausses du CAC 40, après des informations de presse faisant état d'une possible alliance entre le constructeur français et l'américain General Motors. PSA a annoncé mardi étudier des projets de coopération et d'alliance mais n'a pas indiqué avec quelles parties ses discussions ont lieu.

Schneider Electric gagne près de 7% après la publication de ses résultats annuels et la présentation d'un nouveau plan stratégique à l'horizon 2014, qui table notamment sur une marge opérationnelle pouvant aller jusqu'à 17%.

Sur le marché des changes, l'euro a effacé ses gains de la matinée et se négocie autour de 1,3223 dollar, après avoir atteint la veille, dans la foulée du plan grec, jusqu'à 1,3292 dollar. Le yen est quant à lui tombé à un nouveau plus bas de six mois face au dollar, toujours sous l'effet de l'assouplissement monétaire annoncé par la Banque du Japon la semaine dernière.

Avec Alexandre Boksenbaum-Granier,; Natalie Huet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below