3 février 2012 / 14:38 / dans 6 ans

Wall Street ouvre en hausse après les chiffres de l'emploi

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en nette hausse vendredi, dopée par des chiffres de l‘emploi nettement meilleurs qu‘attendu aux Etats-Unis en janvier, qui se traduisent par un taux de chômage au plus bas depuis près de trois ans.

<p>Wall Street a ouvert en nette hausse vendredi, dop&eacute;e par des chiffres de l'emploi nettement meilleurs qu'attendu aux Etats-Unis en janvier, qui se traduisent par un taux de ch&ocirc;mage au plus bas depuis pr&egrave;s de trois ans. Dans les premiers &eacute;changes, le Dow Jones gagne 0,74%, le Standard &amp; Poor's 0,71% et le composite du Nasdaq 0,99%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid</p>

Dans les premiers échanges, le Dow Jones gagne 0,74% (+93,51 points) à 12.798,92 points. Le Standard & Poor‘s, plus large, avance de 0,71% (+9,45 points) à 1.334,99 points tandis que le composite du Nasdaq prend 0,99% (+28,30 points) à 2.887,98.

Le département du Travail a fait état de 243.000 créations d‘emplois non agricoles en janvier, le chiffre le plus élevé depuis avril, et d‘un taux de chômage en baisse à 8,3%, son plus bas niveau depuis février 2009.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 150.000 créations d‘emploi et un taux de chômage à 8,5%, comme au mois de décembre.

“Tout ce que je peux dire c‘est :”impressionnant“. Voilà un chiffre que les gens n‘auraient jamais cru avant de l‘avoir vu”, a déclaré Matt McCormick, gérant de fonds chez Bahl & Gaynor.

Les chiffres de l‘emploi viennent à la suite d‘une série d‘indicateurs macro-économiques suggérant une très progressive mais solide reprise économique.

Ces données expliquent largement la hausse de près de 5,5% du S&P 500 depuis le début de l‘année et son bond de plus de 23% depuis un creux touché en octobre.

Les intervenants du marché attendent désormais de voir si les dernières statistiques de la semaine - indice ISM des services et commandes à l‘industrie - peuvent étayer l‘optimisme vis-à-vis de la conjoncture économique.

Du côté des valeurs, l‘action Tyson Foods, premier transformateur de viande aux Etats-Unis, gagnait 4,9% à 19,54 dollars après que le groupe a fait état d‘une baisse moins marquée que prévu de son bénéfice lors du premier trimestre, clos le 31 décembre, de l‘exercice 2011-2012.

En revanche le titre Estee Lauder chutait de 6,37% à 55,10 dollars après que le groupe de cosmétiques a annoncé des prévisions bien en-deçà des attentes.

Ryan Vlastelica, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Catherine Monin

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below