February 2, 2012 / 12:47 PM / 6 years ago

Les Bourses européennes en recul à la mi-journée

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes avaient effacé leurs gains jeudi à mi-séance, le sentiment s’étant retourné en cours de matinée à la suite de résultats décevants, notamment d’Unilever, d’AstraZeneca et de Deutsche Bank.

A la Bourse de Francfort. Les Bourses européennes avaient effacé leurs gains jeudi à mi-séance, sous l'effet de résultats décevants -notamment pour Unilever, AstraZeneca et Deutsche Bank- que ni le bon déroulement des adjudications de dette française et espagnole ni l'annonce de discussions entre Glencore et Xstrata en vue d'une éventuelle fusion n'ont réussi à compenser. A la mi-séance, le CAC 40 perdait 0,1%, la Bourse de Francfort grignotait 0,1% et Londres reculait de 0,27%. /Photo prise le 2 février 2012/REUTERS/Remote/Sonya Schoenberger

L’impact positif des adjudications de dette française et espagnole, qui se sont très bien passées, ainsi que l’annonce que Glencore et Xstrata se parlent en vue d’une éventuelle fusion n’ont pas suffi à compenser la déception vis-à-vis des résultats du jour.

A Paris, l’indice CAC 40 perd 0,1% à 3.363,90 points à la mi-séance. Francfort grignote 0,1% et Londres perd 0,27%, cependant que l’EuroStoxx 50 recule de 0,1%, en dépit de la hausse de l’indice sectoriel des produits de base (+2,7%).

Xstrata bondit de plus de 10% à Londres, après avoir confirmé des discussions avec Glencore en vue d’une éventuelle fusion.

Unilever, AstraZeneca et Deutsche Bank figurent parmi les plus fortes baisses de l’indice paneuropéen Stoxx 50, avec des pertes respectives de 3,9%, 4,1% et 1,8%, à la suite de la publication de résultats 2011 et perspectives 2012 jugés décevants par le marché.

A Paris, Unibail-Rodamco perd 2,6%, alors que CA Cheuvreux est passé à la vente sur valeur au lendemain de la publication des résultats du groupe foncier.

En revanche, Peugeot Citroen avance de 3%. Le groupe a annoncé la finalisation de la cession du loueur de véhicules Citer et sa filiale espagnole Atesa, par Enterprise Holdings. L’opération avait été annoncée le 21 novembre.

Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below