25 janvier 2012 / 11:58 / il y a 6 ans

Les valeurs à suivre à la mi-séance

<p>Le CAC 40 recule de 0,92% vers 12h35 &agrave; 3.292,10 points. /Photo d'archives/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris à mi-séance où le CAC 40 recule de 0,92% vers 12h35 à 3.292,10 points.

* ALCATEL-LUCENT chute de près de 10% après les résultats décevants et les perspectives jugées peu encourageantes d'Ericsson (-13,65%).

* STMICROELECTRONICS (-2,5%) reste pénalisé, comme la veille (-5,83%), par les mauvaises performances de ST-Ericsson, sa coentreprise avec le suédois Ericsson, qui a fait état d'un recul de son chiffre d'affaires et de ses marges au quatrième trimestre.

* Les valeurs BANCAIRES poursuivent leur correction alors que les investisseurs attendent toujours un accord en vue d'un échange de dette grecque. De plus, les investisseurs redoutent que les pressions sur la Banque centrale européenne (BCE) pour qu'elle accepte une décote sur les obligations grecques qu'elle détient ne compromettent sa capacité à réaliser des rachats d'obligations périphériques sur le marché.

SOCIETE GENERALE recule de 4,5% et CREDIT AGRICOLE de 2,9%, toutes deux ayant été dégradées par Standard & Poor's lundi soir. BNP PARIBAS (-2,7%), sur laquelle UBS est passé à la vente, perd également du terrain.

* BIOMÉRIEUX bondit de près de 10%, plus forte hausse du SBF 120, dopée par l'offre jugée très généreuse de Roche sur son concurrent américain Illumina. Le groupe français a par ailleurs publié mardi soir des résultats légèrement meilleurs que prévu et présenté des prévisions très prudentes.

* A l'inverse, MERSEN chute de près de 10%, après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel plus faible que prévu et la confirmation d'un léger repli des ventes en début d'année dans un contexte difficile et Oddo a abaissé sa recommandation sur le titre, qui passe d'"achat" à "neutre".

* INTERPARFUMS s'adjuge 4,2% après avoir vu ses ventes atteindre un record au quatrième trimestre, dépassant largement les attentes. Le groupe anticipe des ventes stables en 2012 compte tenu des incertitudes entourant l'évolution de l'économie mondiale. Oddo est passé d'"alléger" à "neutre".

Juliette Rouillon, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below