24 janvier 2012 / 22:49 / dans 6 ans

Bruxelles bloquerait la fusion Deutsche Börse-Euronext

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne suivra l‘avis du commissaire responsable de la concurrence Joaquin Almunia de bloquer la fusion entre Deutsche Börse et NYSE Euronext, apprend-on mardi de source proche du dossier.

Joaquin Almunia a présenté ses arguments aux 26 autres commissaires vendredi dernier dans un document de près de 500 pages, explique-t-on. Le collège des commissaires se prononcera sur la fusion le 1er février.

Vingt-cinq commissaires soutiennent Joaquin Almunia. Un veut lire sa recommandation en entier mais devrait ensuite se ranger à l‘avis général, souligne-t-on.

Il n‘est encore jamais arrivé que la Commission se prononce contre l‘avis du commissaire responsable de la concurrence conseillant de bloquer une fusion.

Joaquin Almunia a réaffirmé mardi la nécessité de maintenir un marché juste, efficace et concurrentiel.

“Il est de la haute grande importance de préserver la concurrence dans ce domaine et nous ferons face à nos responsabilités pour aller dans ce sens”, a-t-il dit lors d‘une conférence à Paris.

La Commission européenne, redoutant qu‘un mariage d‘Eurex, la branche dérivés de Deutsche Börse, et de la branche Liffe de Nyse Euronext ne donne à l‘entité issue de la fusion un monopole sur le marché européen des dérivés, a exigé des deux opérateurs qu‘ils vendent soit Eurex, soit Liffe. Mais ces derniers ont rejeté cette idée.

Eurex et Liffe comptaient cette année pour 97% du trading de contrats futures et 93,7% pour les options sur actions, selon les chiffres de la fédération des Bourses européennes.

Les deux opérateurs peuvent faire appel d‘une décision négative de la CE devant la Cour de justice européenne à Luxembourg, mais la procédure, qui durerait alors entre un et deux ans, risque de réduire la fusion à néant. La dernière procédure d‘appel ayant abouti remonte à 2002.

La semaine dernière, les autorités nationales de la concurrence des pays de l‘Union européenne ont soutenu la proposition de veto de Joaquin Almunia.

Foo Yun Chee, Danielle Rouquié et Catherine Monin pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below