24 janvier 2012 / 11:49 / il y a 6 ans

Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris à la mi-séance

<p>Les valeurs bancaires sont les principales victimes du rejet de l'Eurogroupe qui augmente les inqui&eacute;tudes d&eacute;j&agrave; vivaces sur la capacit&eacute; de la Gr&egrave;ce &agrave; faire face &agrave; ses obligations de remboursement. Vers 12h14, Soci&eacute;t&eacute; g&eacute;n&eacute;rale recule de 5,26%. /Photo d'archives/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 recule de 1% à 3.305,09 points à 12h14, au lendemain du rejet par les ministres des Finances de la zone euro de l'offre faite ce week-end par le secteur privé concernant sa participation au deuxième plan d'aide à la Grèce.

* Les VALEURS BANCAIRES sont les principales victimes du rejet de l'Eurogroupe qui augmente les inquiétudes déjà vivaces sur la capacité de la Grèce à faire face à ses obligations de remboursement.

SOCIETE GENERALE recule de 5,26%, CREDIT AGRICOLE 5,2% et BNP PARIBAS 2,08%. Hors CAC, NATIXIS abandonne 5,37% et DEXIA 3,85%. L'indice sectoriel Stoxx cède 1,94%.

* STMICROELECTRONICS (-5,4%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120, le premier fabricant européen de semi-conducteurs, toujours pénalisé par ST-Ericsson, sa coentreprise avec le suédois Ericsson (-1,96%), ayant fait état d'un recul de son chiffre d'affaires et de ses marges au quatrième trimestre.

* ALCATEL-LUCENT perd 5,68% avec le secteur des technologiques (-2,27%) et Nokia (-7,8%), les publications de plusieurs équipementiers télécoms ravivant les craintes d'une baisse des ventes du groupe finlandais. Comme STMicro, Texas Instrument a fait état de prévisions faibles pour le trimestre en cours dans son activité sans fil.

* ALSTOM recule de 4,08%, pénalisé par les résultats trimestriels publiés par Siemens (-3,69%), le conglomérat allemand ayant subi un recul inattendu de son bénéfice opérationnel trimestriel et vu ses prises de commandes baisser pour la première fois en sept trimestres.

* A rebours de tendance, les DEFENSIVES sont recherchées, illustrant le regain d'inquiétudes et d'incertitudes du marché.

ESSILOR gagne 0,69%, DANONE 0,38% et SANOFI. L'indice Stoxx des groupes agroalimentaires (+0,14%) enregistre la seule hausse sectorielle en Europe.

* LES UTILITIES reprennent également quelques couleurs après leur baisse de la veille. GDF SUEZ gagne 1,33%, plus forte hausse du CAC 40, au lendemain d'une baisse de 3,62%, EDF 1% (-2,01% la veille) et VEOLIA ENVIRONNEMENT 0,52% (-2,12% lundi).

* SOITEC (+8,95) signe, et de loin, la plus forte hausse de l'indice SBF 120, le fabricant de plaques de silicium sur isolants (SOI) ayant annoncé un renforcement de son partenariat avec Sumitomo Electric Industries.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below