18 janvier 2012 / 12:17 / dans 6 ans

Les Bourses européennes en légère hausse à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les marchés d‘actions effacent une partie de leurs gains à la mi-journée, après s’être retournés à la hausse en fin de matinée. Les investisseurs s‘interrogent sur la marche à suivre après la diffusion d‘informations selon lesquelles le Fonds monétaire international (FMI) envisagerait d‘accroître ses ressources de 1.000 milliards de dollars (780 millions d‘euros).

<p>Paris et les Bourses europ&eacute;ennes sont en l&eacute;g&egrave;re hausse mercredi &agrave; la mi-s&eacute;ance. Apr&egrave;s avoir &eacute;volu&eacute; dans le rouge une partie de la matin&eacute;e, les march&eacute;s se sont retourn&eacute;s sur la foi d'informations faisant &eacute;tat d'un accroissement massif des ressources du FMI mais la hausse s'est limit&eacute;e &agrave; l'approche de la mi-s&eacute;ance. Le CAC 40 gagnait 0,16% &agrave; 3.275,26 peu avant 13h. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>

Le conseil d‘administration du FMI a discuté mardi de l‘augmentation des ressources du Fonds, et a appelé à des “efforts collectifs” pour contenir la crise de la dette européenne, soulignant le besoin de disposer de suffisamment de ressources pour résoudre les difficultés européennes, a indiqué la directrice général du FMI Christine Lagarde.

A Paris, le CAC 40 avance de 0,16% à 3275,26. Sur les marchés allemands, le Dax 30 gagne 0,32% et le Foostie, à Londres, est stable.

Sur le CAC, Veolia perd près de 4%, après l‘annonce par la Commission européenne de l‘ouverture d‘une procédure formelle pour enquêter sur une éventuelle entente entre Suez Environnement, Veolia et Saur dans le marché de l‘eau et des eaux usées en France, en particulier en matière de prix. Suez Environnement abandonne 3,4%.

L‘euro avance contre le dollar et contre la livre, la monnaie unique profitant des informations faisant état de la volonté du FMI d‘augmenter ses ressources.

Du côté obligataire, le Portugal a émis mercredi pour 2,5 milliards d‘euros de dette à court terme, soit sa plus importante adjudication depuis que le pays a sollicité un plan de renflouement l‘an dernier, avec des rendements globalement en baisse bien que toujours proches de leurs pics historiques.

Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below