13 janvier 2012 / 17:53 / dans 6 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris , où l‘indice CAC 40 a fini en baisse de 0,11% à 3.196,49 points, les déclarations de plusieurs sources évoquant une dégradation par S&P de la note de plusieurs pays, dont la France, remettant en cause l‘optimisme d‘un marché, soutenu en matinée par une adjudication de dette souveraine italienne.

Sur la semaine, l‘indice phare de la place parisienne avance de 1,88%.

* TECHNIP (-2,41% à 70,98 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, victime de prises de profits comme l‘ensemble de son secteur, alors que la hausse des cours pétroliers marque une pause avec un baril de Brent autour de 110,50 dollars (-0,7%). Un analyste estime en outre que “le marché est en train de se rendre compte que le consensus 2012 est un peu trop élevé”.

CGG VERITAS a cédé 3,88% à 19,95 euros.

* Les secteurs les plus exposés aux réglementations de l‘Etat comme les TÉLÉCOMS ou les UTILITIES ont pâti des inquiétudes du marché sur une possible tentation de la part du gouvernement de ponctionner une partie des résultats de ces sociétés pour améliorer les finances publiques.

GDF SUEZ a perdu 1,53% à 20,90 euros, FRANCE TÉLÉCOM 1,14% à 11,67 euros, EDF 0,91% à 17,955 euros et VEOLIA ENVIRONNEMENT 0,71% à 8,37 euros.

* EUTELSAT a reculé de 5,88% à 28,015 euros, plus forte baisse du SBF 120. L‘opérateur espagnol d‘autoroutes Abertis a placé la moitié de sa participation dans l‘opérateur de satellites, soit environ 16% du capital, avec une décote d‘environ 6%.

* En revanche, les BANCAIRES ont terminé la séance en hausse, le marché saluant la capacité des Etats comme l‘Italie à se refinancer. BNP PARIBAS (+2,52% à 31,79 euros), banque française la plus exposée à l‘Italie, a fini en tête des hausses du CAC 40. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0,28% à 16,34 euros. L‘indice sectoriel Stoxx a pris 1,18%. En revanche, CRÉDIT AGRICOLE a abandonné 0,38% à 4,208 euros.

* ACCOR (+1,64% à 20,735 euros) a poursuivi sa hausse. Selon un trader, le titre est sorti de sa tendance baissière initiée fin juillet, après avoir cassé jeudi la résistance de 19,66 euros. Il estime toutefois qu‘il faudrait passer la barre des 21,50 euros pour commencer un cycle haussier.

* De nombreuses CYCLIQUES ont bien terminé la séance, l‘amélioration de la situation financière de certains pays de la zone euro et ses conséquences sur la croissance économique rassurant le marché. ALSTOM a pris 2,28% à 24,18 euros, CAP GEMINI 2,03% à 25,15 euros et SCHNEIDER ELECTRIC 1,39% à 45,575 euros.

BOUYGUES s‘est octroyé 2,1% à 23,86 euros avec les CYCLIQUES. Réseau ferré de France a décerné au groupe le contrat de 1,83 milliard d‘euros de la ligne à grande vitesse (LGV) Nîmes-Montpellier. VINCI (-0,99% à 35,045 euros) était également candidat.

* AREVA (+2,99% à 19,485 euros) aurait été victime d‘une escroquerie lors du rachat en 2007 de la société minière Uramin pour 1,7 milliard d‘euros, selon l‘auteur d‘un rapport confidentiel sur cette acquisition cité vendredi par Le Parisien.

* SÉCHÉ ENVIRONNEMENT s‘est adjugé 5,98% à 28,09 euros. La sortie de la société du capital de la Saur est désormais une hypothèse de travail sur laquelle travaillent certaines parties prenantes au dossier, ont indiqué jeudi à Reuters plusieurs sources proches de l‘entreprise.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below