4 janvier 2012 / 18:03 / dans 6 ans

CDC Entreprises investit dans la griffe Bouchra Jarrar

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - CDC Entreprises a annoncé mercredi avoir investi, via son fonds Mode et Finance, dans la jeune griffe de prêt-à-porter de luxe Bouchra Jarrar.

La société, créée en janvier 2010 par Bouchra Jarrar, ancienne directrice du studio de Balenciaga (groupe PPR), présentera sa cinquième collection fin janvier.

La créatrice d‘origine marocaine, qui fait entièrement fabriquer ses collections en France, revendique une approche moderne de la couture, dans des vêtements très haut de gamme à l’élégance discrète et aux lignes sobres, vendus autour de 2.000 euros en moyenne.

“Bouchra Jarrar opte pour des méthodes de haute couture appliquées au prêt-à-porter, avec beaucoup de travail fait à la main, comme de broderies ou des poses de biais”, a précisé sa directrice générale, Delphine Caucé Marfaing.

Le montant de l‘investissement n‘a as été rendu public, le chiffre d‘affaires de l‘entreprise non plus.

“Avec l‘entrée de la CDC, la maison peut recruter des équipes en interne”, a indiqué Delphine Caucé Marfaing.

L‘installation d‘un atelier en interne sera la prochaine étape du développement de l‘entreprise, a-t-elle ajouté.

La griffe, qui défile à Paris pendant le calendrier de haute couture, est distribuée dans les grands magasins et les boutiques multimarques.

Le fonds de CDC Entreprises spécialisé dans la mode et le luxe, a déjà investi dans les griffes de prêt-à-porter Anne Valérie Hash ou Lutz, ainsi que dans la marque de cosmétiques Patyka.

Il vise des entreprises dont le chiffre d‘affaires dépasse 500.000 euros et qui présentent un fort potentiel de développement.

“Cette opération illustre la stratégie de CDC Entreprises d‘accompagner le développement d‘entreprises patrimoniales françaises et de participer ainsi au rayonnement du savoir-faire français au-delà des frontières”, indique CDC Entreprises dans un communiqué.

Le montant de ses investissements, via le fonds Mode et Finance, oscille généralement entre 400.000 et 1,5 million d‘euros.

Bouchra Jarrar reste majoritairement détenue par sa fondatrice.

Pascale Denis, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below