4 janvier 2012 / 17:13 / il y a 6 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a fini en baisse de 1,59% à 3.193,65 points après quatre séances consécutives de hausse au cours desquelles l'indice phare de la place parisienne avait pris 5,68%:

* LES VALEURS BANCAIRES ont figuré parmi les principales contributrices à la baisse du CAC 40 (12,43% de la baisse de l'indice), plombées par l'annonce d'une décote de 43% pour l'augmentation de capital de 7,5 milliards d'euros de la banque italienne Unicredit (-14,45%).

SOCIETE GENERALE a perdu 3,41% à 17 euros, CREDIT AGRICOLE 3% à 4,30 euros et BNP PARIBAS 2,19% à 30,65 euros. L'indice Stoxx des banques (-1,6%) a accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe.

En revanche, NATIXIS (+4,11% à 2,104 euros), qui avait sous-performé les autres banques européennes en 2011 (-44,5% contre -32% pour l'indice sectoriel) a fini en tête des hausses du SBF 120, la valeur ayant franchi à la hausse sa moyenne mobile à 50 jours (à 2,0499 euros).

* ALCATEL-LUCENT a plongé de 6,37% à 1,234 euro, la plus forte baisse du CAC 40. Natixis n'est plus à l'achat sur la valeur et a ramené son objectif de cours de 2,2 à 1,4 euro, l'intermédiaire faisant état de craintes sur la liquidité du groupe en raison d'une génération de cash décevante sur les neuf premiers mois de 2011 et de la détérioration du contexte économique.

* EDF a perdu 5,1% à 18,235 euros au lendemain de la publication d'un rapport de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) qui implique des dépenses d'investissement supérieures aux prévisions d'analystes pour renforcer la sécurité des centrales nucléaires françaises.

* PSA PEUGEOT CITROEN a cédé 1,59% à 12,965 euros. Le groupe a annoncé la nomination de son directeur financier, Frédéric Saint-Geours, à la tête de la direction des marques en remplacement de Jean-Marc Gales, l'un des artisans de la nouvelle stratégie du constructeur, qui a décidé de quitter le groupe.

* EADS (+0,27% à 24,565 euros) a signé la seule hausse du CAC 40, l'euro perdant du terrain face au billet vert à moins de 1,30 dollar (à 1,2928 dollar).

La monnaie unique pâtit des inquiétudes du marché sur l'attrait des investisseurs pour les dettes souveraines après une adjudication allemande de dette à 10 ans ayant suscité une demande relativement faible, avec un ratio de couverture de seulement 1,3.

* LES PARAPÉTROLIÈRES ont résisté à la tendance générale dans le sillage de leur indice sectoriel (+0,28%), plus forte hausse sectorielle en Europe, soutenu par les cours de l'or noir (+0,55% pour le baril de Brent à 112,75 dollars) et les tensions entre les pays occidentaux et l'Iran.

TECHNIP a cédé 0,07% à 73,77 euros, MAUREL & PROM a pris 0,67% à 12,025 euros et BOURBON 0,58% à 22,42 euros.

* TECHNICOLOR (-6,98% à 1,20 euro, plus forte baisse du SBF 120) a subi des prises de bénéfices après avoir bondit de près de 22% vendredi et lundi derniers à la faveur d'une conversion en actions d'une partie de ses obligations (ORA).

* TRIGANO a abandonné 4,34% à 12,125 euros. Le constructeur de caravanes a publié mardi soir des ventes en légère hausse au premier trimestre 2011-2012, mais a averti qu'il resterait attentif à l'évolution d'une conjoncture économique marquée par l'attentisme des clients.

* A rebours de tendance, BELVEDERE a bondi de 14,73% à 59,49 euros, plus forte hausse de l'indice CAC Mid & Small, à la veille du réexamen de la procédure de redressement judiciaire de la société.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below