3 janvier 2012 / 17:23 / il y a 6 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies mardi à la clôture de la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a fini en hausse de 0,72% à 3.245,40 points, le retour de l'euro au-dessus de 1,30 dollar et des indicateurs d'activité dans la construction et l'industrie jugés de bon augure aux Etats-Unis ayant dopé les Bourses.

* Toutefois, Paris a fait moins bien que Londres (+2,29%) ou Francfort (+1,5%), freiné notamment par SANOFI (-0,23% à 57,29 euros) et VIVENDI (-0,6% à 17,405 euros).

* SANOFI a subi des prises de bénéfices après avoir bondi d'environ 9% en décembre et avoir été l'une des rares hausses du CAC 40 en 2011 (+18,6%). Les investisseurs jugent notamment inopportuns les rachats d'actions réalisés l'an dernier alors que le laboratoire aurait pu investir ces fonds dans son développement, à l'heure où de nombreux brevets vont tomber dans le domaine public.

* Les valeurs CYCLIQUES ont profité du contexte macroéconomique du jour et de valorisation attractive. Les valeurs automobiles ont engrangé des gains substantiels : PSA PEUGEOT CITROËN a pris 4,44% à 13,175 euros, RENAULT +2,88% à 28,39 euros et MICHELIN +2,83% à 47,725 euros. PLASTIC OMNIUM a enregistré la meilleure performance du SBF 120 (+5,5% à 16,69 euros).

* STMICROELECTRONICS (+5,17% à 4,946 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 après avoir fondu de 41% en 2011, SCHNEIDER ELECTRIC a gagné 4,09% à 43,26 euros (-27,36% en 2011) et SAINT-GOBAIN s'est adjugé 2,36% à 30,96 euros (-23% en 2011).

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (-1,11% à 8,836 euros) et SAFRAN (-0,81% à 23,31 euros) ont accusé les plus fortes baisses du CAC 40 sur des prises de bénéfices.

* FAIVELEY TRANSPORT a gagné 4,3% à 50,43 euros après avoir remporté un nouveau contrat en Allemagne auprès de Siemens et Bombardier.

* LAGARDÈRE a progressé de 4,59% à 22,01 euros. Qatar Holding a fait savoir qu'il pourrait accroître sa participation dans Lagardère, tout en excluant une prise de contrôle du groupe de médias, a indiqué l'Autorité des marchés financiers. .

* EURO DISNEY a bondi de 16,81% à 4,17 euros, la valeur ayant franchi à la hausse sa moyenne mobile à 50 jours (à 3,9002 euros).

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below