2 décembre 2011 / 13:54 / il y a 6 ans

Lejaby trouve un repreneur pour un euro symbolique

RILLIEUX-LA-PAPE, Rhône (Reuters) - Le fabricant français de lingerie féminine Lejaby, situé à Rillieux-la-Pape en banlieue lyonnaise, devrait être racheté pour un euro symbolique par le fonds de pension grenoblois Abcia, spécialisé dans la reprise d‘entreprises en difficulté.

Le groupe Abcia est le seul à s’être présenté le 30 novembre à la barre du tribunal de commerce de Lyon. Ce projet de rachat prévoit de ne conserver que 135 salariés sur les 450 que compte encore l‘entreprise. Les syndicats ont été informés vendredi du contenu du dossier.

Cette promesse de rachat a été mal perçue par les salariés de l‘entreprise. “On est sonné et très en colère”, a déclaré Nicole Mendez, déléguée CFDT de l‘entreprise qui considère que la solution proposée “n‘est pas viable”.

“Avec 135 salariées, il n‘y a plus de production possible, on ne peut pas fonctionner comme ça, c‘est la mort de l‘entreprise”, estime-t-elle, “Et un euro, c‘est vraiment brader l‘entreprise: Lejaby a quand même une capacité de production et un savoir-faire, des marchés, un chiffre d‘affaires. Il manque juste une bonne gestion et une campagne de communication.”

Les syndicats dénoncent un dossier géré “dans l‘urgence” qui ne laisserait aucune chance de survie à l‘entreprise.

“Personne n‘avait de chance de préparer un dossier correct, et à ce prix-là, les salariés auraient également pu racheter l‘entreprise”, estime Nicole Mendez.

Les syndicats viennent d‘ailleurs de demander à l‘administrateur judiciaire la possibilité de prolonger le plan de reprise pour laisser à d’éventuels autres repreneurs le temps de se manifester. L‘avocat de l‘entreprise Lejaby avait lui-même laissé entendre que plusieurs repreneurs étaient intéressés.

Les syndicats de Lejaby estiment pas ailleurs que leur direction s‘est elle aussi fait berner.

L‘entreprise a déjà engagé plusieurs plans sociaux. Le dernier, qui date de l‘année dernière et porte sur 185 emplois, est toujours en cours. En 2003, Lejaby avait déjà licencié 225 personnes pour délocaliser sa production.

Lejaby produit, en dehors de sa propre marque, plusieurs grandes marques de lingerie féminine telles que Rasurel, Nina Ricci et Elixir. Il est le dernier fabricant de lingerie à fabriquer encore 30% de sa production en France, les concurrents se situant autour de 10%.

Le marché de la lingerie est évalué à 14,3 milliards d‘euros en Europe et 2,6 milliards d‘euros en France.

Catherine Lagrange, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below