March 3, 2010 / 10:15 PM / in 10 years

Dacia lancera encore deux modèles d'ici fin 2011

GENEVE (Reuters) - Dacia, la marque low cost de Renault, prévoit de lancer encore deux nouveaux modèles d’ici la fin de l’année prochaine afin de compléter la présence de la famille Logan sur tous les grands segments du marché.

Le 4X4 de Dacia, le Duster, présenté au Salon de l'automobile de Genève. Dacia, la marque low cost de Renault, prévoit de lancer encore deux nouveaux modèles d'ici la fin de l'année prochaine afin de compléter la présence de la famille Logan sur tous les grands segments du marché. /Photo prise le 3 mars 2010/REUTERS/Valentin Flauraud

“Il y a encore deux voitures à venir, elles arriveront à partir de Tanger (Maroc) où nous sommes en train de construire un site industriel, sur la même plate-forme que la Logan”, a déclaré dans une interview à Reuters Gérard Detourbet, directeur du programme d’entrée de gamme du constructeur automobile français, au salon de l’automobile de Genève.

Depuis le lancement de la berline Logan en 2004 dans l’usine roumaine de Pitesti, la famille a été complétée par un break, une fourgonnette, un pick-up et une berline compacte, la Sandero.

Dernier-né de la gamme, Duster a été présenté au salon de Genève, qui ouvre ses portes au public jeudi. Le modèle, dont la commercialisation en Europe commence dès maintenant, s’attaque cette fois au marché du 4X4 mais en restant fidèle à la stratégie low-cost puisque le prix de départ annoncé pour la France est de 12.000 euros.

“Il manque quelque chose par le bas, il manque quelque chose par le haut. La gamme ‘entry’, c’est dans chaque segment la voiture au meilleur rapport qualité-prix. Si on regarde le panorama qui pourrait être attaqué par cette segmentation, on pourrait très bien imaginer faire une petite voiture et une voiture plus grande que la Logan”, poursuit Gérard Detourbet.

“Pourquoi pas encore plus haut ? Parce que j’ai besoin de volumes pour faire des prix”, précise-t-il.

Le prix du Duster s’explique par sa production roumaine mais aussi par son taux de réutilisation particulièrement élevé (70%) de pièces déjà utilisées au sein de l’alliance. Le modèle, dont le pont arrière est signé Nissan et la boîte de vitesse Renault, sera produit dans un premier temps à Pitesti, puis au Brésil.

L’augmentation à 160.000 unités des capacités de l’usine Avtoframos à Moscou, inaugurée lundi, permettra également d’accueillir la production du Duster fin 2011, et dès maintenant celle de la Logan et de la Sandero.

“La vocation du programme est internationale. Le Duster est créé pour la Russie, pour le Brésil, pour les pays émergents où le besoin de 4X4 est fondamental”, précise Gérard Detourbet.

“S’il se vend en Europe, tant mieux. Mais c’est la cerise sur le gâteau. Le gâteau est ailleurs.”

Les immatriculations de Logan ont plus que doublé d’une année sur l’autre en France, en janvier et en février. Gérard Detourbet précise que cette performance restera atypique car le modèle a particulièrement profité dans l’Hexagone de la prime à la casse.

Gilles Guillaume, avec Helen Massy-Beresford, édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below