November 5, 2009 / 9:44 AM / in 9 years

L'Afrique du Sud annule une commande de huit A400M

LE CAP (Reuters) - L’Afrique du Sud a annulé une commande de 5,2 milliards de dollars (3,5 milliards d’euros) pour huit appareils de transport militaire A400M, un coup dur pour l’européen EADS qui se bat pour sauver un programme grevé de retards et de dépassements de budget.

Le gouvernement sud-africain a annulé jeudi une commande de huit appareils militaires Airbus A400M en raison de la hausse des coûts et des retards pris dans les livraisons, a annoncé un porte-parole. /Photo d'archives/REUTERS/Marcelo del Pozo

Themba Maseko, porte-parole du gouvernement sud-africain, a déclaré que cette commande représentait “une charge insoutenable pour le contribuable” au moment où l’économie sud-africaine se débat toujours pour sortir de sa première récession en 17 ans.

Le ministre responsable des forces armées sud-africaines, qui jouent un rôle de premier plan dans des opérations de maintien de la paix en Afrique, a précisé que l’Afrique du Sud avait toujours pour objectif de renouveler sa flotte, ce qui signifie que l’annulation de la commande Airbus pourrait profiter à des concurrents.

“Nous avons mis un terme à notre contrat avec Airbus mais nous n’avons pas mis un terme à nos efforts pour garantir que nous disposons des capacités nécessaires. C’est très clair”, a dit le ministre de la Défense Lindiwe Sisulu.

“Parmi nos priorités, figure l’acquisition d’une capacité de transport aérien militaire stratégique”, a-t-il ajouté.

L’annulation de cette commande intervient alors que l’avionneur européen est entré dans la dernière phase des négociations avec sept pays de l’Otan acheteurs de l’appareil pour signer un nouveau contrat destiné à préserver le programme.

“Airbus Military (la division en charge du projet, ndlr) est surpris par l’annonce du gouvernement sud-africain d’annuler la commande passée pour huit A400M et juge cette déclaration regrettable au moment où le programme progresse correctement vers un premier vol avant la fin de l’année”, a dit un porte-parole d’EADS, maison-mère d’Airbus.

Airbus étudie l’impact financier de l’annulation de la commande, a ajouté le porte-parole.

A 14h40 GMT, l’action EADS gagne 0,3% à 13,25 euros.

Wendell Roelf avec Matthias Blamont et Tim Hepher, version française Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below