for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Le patron de la FAA testera lui-même le 737 MAX la semaine prochaine

L'administrateur de l'autorité de l'aviation civile américaine (FAA) effectuera lui-même la semaine prochaine à Seattle un vol d'évaluation du Boeing 737 MAX, cloué au sol en mars 2019 après deux catastrophes aériennes, a annoncé la FAA par courriel aux élus du Congrès. La date exacte n'a pas été précisée. /Photo d'archives/REUTERS/Gary He

WASHINGTON (Reuters) - L’administrateur de l’autorité de l’aviation civile américaine (FAA) effectuera lui-même la semaine prochaine à Seattle un vol d’évaluation du Boeing 737 MAX, cloué au sol en mars 2019 après deux catastrophes aériennes, a annoncé la FAA par courriel aux élus du Congrès. La date exacte n’a pas été précisée.

Steve Dickson, qui est un ancien pilote d’avion de ligne, prendra les commandes de l’appareil, après avoir procédé à un entraînement sur un simulateur de vol. Il partagera ensuite ses observations avec le personnel technique de la FAA.

Cette étape est importante pour la remise en service du 737 MAX. Steve Dickson a prévenu qu’il n’autoriserait pas le redécollage de l’appareil tant qu’il ne l’aurait pas lui-même testé.

L’action Boeing a clôturé en hausse de 7% à Wall Street après cette annonce.

Dans la journée, l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) avait indiqué que le 737 MAX pourrait obtenir une nouvelle autorisation de vol en novembre et reprendre une exploitation commerciale d’ici la fin de l’année.

David Shepardson; version française Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up