for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Les actionnaires salariés de Suez et Engie demandent de geler toute décision sur Veolia

Les actionnaires salariés de Suez et Engie demandent au conseil d'administration d'Engie et à l'Etat de surseoir à toute décision relative à l'offre de Veolia et d'engager au préalable une consultation de toutes les parties prenantes. /Photo prise le 3 septembre 2020/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les actionnaires salariés de Suez et Engie demandent au conseil d’administration d’Engie et à l’Etat de surseoir à toute décision relative à l’offre de Veolia et d’engager au préalable une consultation de toutes les parties prenantes, dans un communiqué publié mercredi.

Veolia a proposé fin août de racheter l’essentiel de la participation d’Engie dans Suez (29,9% sur un total de 32%) pour 15,50 euros par action, soit un montant de 2,9 milliards d’euros, avant de lancer une offre sur le reste du capital de son concurrent afin de créer un champion français du traitement de l’eau et des déchets. Suez dénonce une offre hostile.

Dans leur communiqué, les actionnaires salariés, qui représentent le troisième bloc d’actionnaires de Suez et le deuxième bloc d’Engie, estiment que l’intérêt social du projet “semble loin d’être avéré”.

“Il s’agit ici d’une opération financière mal préparée, préjudiciable pour les actionnaires comme pour les salariés qui, une fois de plus, subiront, sans être consultés, la double peine du marché”, ajoutent-ils.

“D’autres solutions sont possibles. Prenons le temps d’y travailler”, déclarent encore ces actionnaires.

Jean-Stéphane Brosse, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up