for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Total va cesser le raffinage à Grandpuits, dit la CGT

Total va annoncer jeudi l'arrêt de l'activité de raffinage traditionnel de sa raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne), a déclaré mardi à Reuters un représentant de la CGT. /Photo prise le 18 mai 2020/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Total va annoncer jeudi l’arrêt de l’activité de raffinage traditionnel de sa raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne), a déclaré mardi à Reuters un représentant de la CGT.

Selon Thierry Defresne, délégué syndical central CGT Total Raffinage Pétrochimie, la reconversion que le groupe pétrolier entend engager pourrait entraîner la suppression de 200 postes chez Total et de 800 autres chez les sous-traitants.

“Personne ne perd son emploi chez Total lorsqu’il y a des évolutions industrielles”, a toutefois assuré une porte-parole de Total.

“A Carling ou la Mède par exemple, il n’y a eu aucun licenciement, mais des départs à la retraite et des mobilités internes vers d’autres sites de l’entreprise”, a-t-elle ajouté.

Benjamin Mallet, avec Nicolas Delame et Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up