for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Les actions en Europe hésitent après les records à Wall Street

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes varient à peine mercredi en début de séance, les records battus la veille à Wall Street ne parvenant pas à effacer les inquiétudes des investisseurs européens pour la situation sanitaire et les perspectives économiques.

Les principales Bourses européennes varient à peine mercredi en début de séance. À Paris, l'indice CAC 40 grappille 0,03% vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,04% et à Londres, le FTSE cède 0,05%. /Photo d'archives/ REUTERS/Regis Duvignau

À Paris, l’indice CAC 40 grappille 0,03% à 4.939,48 points vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,04% et à Londres, le FTSE cède 0,05%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro (-0,02%), le FTSEurofirst 300 (-0,01)% et le Stoxx 600 (+0,01%) sont quasiment inchangés.

Bien orientés pendant la majeure partie de la séance, les indices européens ont terminé en baisse mardi, la tendance s’étant inversée peu après l’ouverture de Wall Street malgré les records inscrits par les indices Standard & Poor’s 500 et Nasdaq Composite.

Des volumes réduits, vacances d’été obligent, et l’absence de catalyseur devraient encore se traduire mercredi par une séance indécise et peu spectaculaire.

VALEURS EN EUROPE

La cote dans les premiers échanges en Europe est animée par l’actualité des entreprises.

Maersk prend ainsi 5,67% après avoir publié un Ebidta du deuxième trimestre supérieur aux attentes et confirmé ses prévisions annuelles.

A la baisse, le groupe d’énergie allemand RWE perd 4% après avoir annoncé une augmentation de capital d’environ deux milliards d’euros afin de financer le rachat, annoncé fin juillet, d’un portefeuille de projets éoliens et solaires à Nordex (+0,19%).

A Paris, LVMH (-0,34%) réagit peu à la perspective d’un rapprochement entre la holding familiale de Bernard Arnault, PDG du géant français du luxe, et la holding personnelle d’Arnaud Lagardère.

A WALL STREET

Le S&P 500 a donc battu son record mardi, couronnant le rebond amorcé depuis le creux touché le 23 mars.

L’indice de référence des gérants américain a gagné 0,23% à 3.389,78 points après être monté durant la séance à 3.395,06, soit au-dessus de son précédent record atteint le 19 février.

Le Nasdaq Composite a avancé pour sa part de 81,12 points (+0,73%) à 11.210,84 points, son huitième record de clôture depuis début juin, avec un pic en séance à 11.230,615.

L’indice Dow Jones a en revanche cédé 66,84 points à 27.778,07.

“Je ne suis pas sûr que le S&P-500 reflète la santé globale de l’économie” commente Patrick Leary, responsable de la stratégie chez Incapital. “La hausse est alimentée par l’afflux de liquidité et le soutien continu à l’économie ainsi que par l’affaiblissement du dollar.”

Les contrats à terme varient peu pour l’instant, une prudence qui s’explique par l’approche de la publication, à 18h00 GMT, du compte rendu de la réunion monétaire de juillet de la Réserve fédérale.

EN ASIE

L’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a gagné 0,26% et l’indice MSCI regroupant les valeurs d’Asie et du Pacifique (hors Japon) progresse de 0,3%, évoluant au plus haut depuis fin janvier.

CHANGES/TAUX

Malmené depuis des mois, le dollar se stabilise face à un panier de référence et l’euro s’apaise autour de 1,193 dollar, à proximité du plus haut face au billet vert depuis plus de deux ans atteint la veille.

Sur le marché obligataire, le rendement des emprunts d’Etat américains à 10 ans perd deux points de base à 0,65%. Dans les premiers échanges en Europe, son équivalent allemand suit le mouvement pour descendre à -0,48%

PÉTROLE

Le deux contrats de référence sur le brut sont orientés à la baisse, pénalisés par les craintes sur l’évolution de la demande.

Le Brent perd 0,88% à 45,06 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cède 0,75% à 42,57 dollars.

édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up