for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Wall Street finit en ordre dispersé après un record du Nasdaq

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en ordre dispersé lundi, la progression des valeurs technologiques permettant au Nasdaq d’inscrire un record et au Standard & Poor’s 500 d’approcher le sien tandis que le repli des bancaires pénalisait le Dow Jones.

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé lundi, la progression des valeurs technologiques permettant au Nasdaq d'inscrire un record et au Standard & Poor's 500 d'approcher le sien tandis que le repli des bancaires pénalisait le Dow Jones. Ce dernier a perdu 86,11 points, soit 0,31%, à 27.844,91. /Photo prise le 26 juin 2020/REUTERS/Brendan McDermid

Ce dernier a perdu 86,11 points, soit 0,31%, à 27.844,91.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, a pris 9,14 points, soit 0,27%, à 3.381,99.

Le Nasdaq Composite a progressé quant à lui de 110,42 points, soit 1%, à 11.129,73, un record de clôture, après avoir atteint en séance 11.144,527, un niveau sans précédent.

Il s’agit du cinquième record de clôture inscrit depuis le début du mois par le Nasdaq Composite, au sein duquel les valeurs technologiques sont prépondérantes.

S&P 500, lui, finit à moins de 0,4% de son record du 19 février dernier (3.393,52 points), grâce principalement à la bonne santé du secteur high-tech.

“Les techs sont le seul thème qui vaille”, commente Jake Dollarhide, directeur général de Longbow Asset Management, en expliquant que “des choses qui, le 18 février, semblaient devoir attendre dix ans sont aujourd’hui réalité: l’éducation à distance, la consultation d’un médecin par Zoom, la commande de médicaments par correspondance.”

L’indice sectoriel S&P des “techs” a pris 0,67% sur la journée.

La semaine qui débute sera animée entre autres par les résultats trimestriels de plusieurs des principaux acteurs du secteur de la grande distribution, dont Walmart, Target et Home Depot.

Sur les 457 sociétés du S&P-500 qui avaient publié leurs comptes vendredi, 81,4% ont dépassé les attentes du marché, évidemment revues en baisse tout au long du trimestre en raison de l’impact de la pandémie, selon les données Refinitiv.

VALEURS

Pesant sur le Dow, plusieurs grandes valeurs bancaires ont souffert de l’annonce ces derniers jours de la diminution des participations de Berkshire Hathaway et du fonds souverain saoudien PIF à leur capital: JPMorgan Chase a cédé 2,64%, Citigroup 2,85%, Wells Fargo 3,28%, Bank of America 2,15% et Goldman Sachs 2,36%.

A la hausse, l’action Tesla (+11,20%) a inscrit un nouveau record à 1.845,86 dollars, portée entre autres par le relèvement de l’objectif de cours de Wedbush, qui mise entre autres sur le potentiel de développement de ses activités de batteries.

Autre record notable, celui du fabricant de processeurs Nvidia (+6,68%), l’un des principaux contributeurs à la hausse du S&P et du Nasdaq, après deux relèvements d’objectifs d’analystes en prélude à ses trimestriels, attendus mercredi.

Dans l’actualité des fusions-acquisitions, Principia Biopharma a bondi de 9,38% après l’annonce de son rachat par le français Sanofi pour 3,68 milliards de dollars (3,1 milliards d’euros).

Marc Angrand, avec Noel Randewich à New York

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up