for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Les Etats-Unis durcissent les mesures contre Huawei

L'administration Trump a annoncé lundi un durcissement des restrictions imposées à Huawei Technologies afin de limiter davantage son accès aux semi-conducteurs disponibles dans le commerce. /Photo prise le 14 juillet 2020/REUTERS/Matthew Childs

WASHINGTON (Reuters) - L’administration Trump a annoncé lundi un durcissement des restrictions imposées à Huawei Technologies afin de limiter davantage son accès aux semi-conducteurs disponibles dans le commerce.

L’initiative du département américain du Commerce va étendre les mesures annoncées en mai pour empêcher le géant chinois des télécommunications d’obtenir des semi-conducteurs sans autorisation spéciale. Ces restrictions concernent notamment les puces qui ont été développées ou produites par des entreprises étrangères avec des logiciels ou des technologies américaines.

L’administration américaine ajoutera également à sa liste noire 38 filiales de Huawei présentes dans 21 pays, ce qui porte le total à 152 depuis que l’entreprise a été ajoutée à cette liste en mai 2019.

Le secrétaire au Commerce a dit à Fox Business que les restrictions imposées en mai sur les puces conçues par Huawei avaient été contournées. “Ils passaient par des tiers”, a déclaré Ross. “La nouvelle règle établit clairement que toute utilisation de logiciels ou d’équipements de fabrication américains est interdite et nécessite une autorisation”.

Selon le secrétaire d’Etat Mike Pompeo, les nouvelles mesures “empêcheront Huawei de contourner la loi américaine par la production de puces alternatives (...)”. Il ajoute dans un communiqué que “Huawei a continuellement essayé de se soustraire” aux restrictions américaines imposées en mai.

Huawei n’a pas souhaité faire de commentaire.

Alors que leurs relations avec la Chine sont au plus bas, les Etats-Unis poussent les gouvernements du monde entier à évincer Huawei. D’après Washington, l’entreprise transmettrait des données confidentielles au gouvernement chinois. Huawei nie pour sa part tout espionnage pour le compte de Pékin.

Les nouvelles mesures, qui entrent en vigueur immédiatement, devraient empêcher l’entreprise de contourner les contrôles américains à l’exportation, selon le département du Commerce.

Les restrictions américaines ont déjà eu des conséquences importantes pour Huawei et ses fournisseurs, mais les mesures prises en mai n’entreront pleinement en vigueur que le 14 septembre.

Version française Charles Regnier, édité par Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up