for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Sanofi rachète Principia Biopharma pour 3,68 milliards de dollars

Le français Sanofi a annoncé lundi l'acquisition de Principia Biopharma, une biotech américaine spécialisée dans le développement de traitements pour les maladies auto-immunes et allergiques, renforçant ainsi son portefeuille dans l'immunologie. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Le français Sanofi a annoncé lundi l’acquisition de Principia Biopharma, une biotech américaine spécialisée dans le développement de traitements pour les maladies auto-immunes et allergiques, renforçant ainsi son portefeuille dans l’immunologie.

A 9h27, le titre Sanofi étai quasiment inchangé (+0,12%) à la Bourse de Paris.

L’opération, via un rachat de la totalité des actions en circulation au prix de 100 dollars l’action, représente une transaction en numéraire valorisée approximativement à 3,68 milliards de dollars (3,1 milliards d’euros) et devrait être finalisée au quatrième trimestre de 2020.

“Nous apprécions le fait que le profil de risque ne s’accroît que faiblement avec cet accord, avec une perspective plutôt long terme, qui s’inscrit dans la stratégie de déploiement de la puissance de feu du groupe à travers de nombreux accords complémentaires”, observe Jefferies, qui reste à l’achat sur le titre.

Cette opération a été approuvée à l’unanimité par les conseils d’administration de Sanofi et de Principia, est-il précisé dans le communiqué du laboratoire pharmaceutique français.

“Cette acquisition fait progresser la transformation en cours de notre R&D qui a pour but d’accélérer le développement des médicaments les plus prometteurs pour répondre aux besoins des patients”, a déclaré Paul Hudson, directeur général de Sanofi, cité dans ce communiqué.

“Le rapprochement avec Sanofi nous donne accès à des ressources importantes qui permettront d’étendre les bénéfices potentiels de ces traitements et d’intensifier leur développement” afin de les mettre à la disposition des patients plus rapidement, a de son côté souligné Martin Babler, PDG de Principia Biopharma, également cité dans le communiqué.

Cette opération est la dernière en date d’une série d’opérations d’ampleur du groupe pharmaceutique français auprès de biotechs américaines, après l’acquisition du spécialiste de l’hémophilie Bioverativ pour 11,6 milliards de dollars en 2018 et celle du spécialiste de l’immuno-oncologie Synthorx pour environ 2,5 milliards de dollars en décembre 2019.

Sudip Kar-Gupta et Myriam Rivet, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up