for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

L'UE se prononcera d'ici au 16 septembre sur le rachat d'Ingenico par Worldline

Les autorités européennes de la concurrence rendront d'ici au 16 septembre leur décision sur le projet de rachat du spécialiste français des paiements Ingenico par son compatriote Worldline, une opération de 7,8 milliards d'euros. /Photo prise le 3 février 2020/REUTERS/Christian Hartmann

BRUXELLES (Reuters) - Les autorités européennes de la concurrence rendront d’ici au 16 septembre leur décision sur le projet de rachat du spécialiste français des paiements Ingenico par son compatriote Worldline, une opération de 7,8 milliards d’euros.

Worldline a soumis le 12 août sa demande d’autorisation à l’exécutif communautaire, précisent jeudi les services de la Commission.

Cette dernière peut valider le projet en imposant ou pas des conditions mais peut aussi décider d’ouvrir une enquête approfondie d’une durée maximale de quatre mois si elle juge que le rapprochement est susceptible de nuire à la concurrence.

Le secteur des paiements a été animé ces derniers mois par un mouvement de concentration favorisé entre autres par l’entrée sur ce marché de poids lourds mondiaux des hautes technologies comme l’américain Apple avec Apple Pay ou le chinois WeChat.

Worldline a ouvert le 30 juillet son offre publique d’achat sur le capital d’Ingenico, une opération qui ne sera close qu’après la décision de Bruxelles.

Foo Yun Chee, version française Marc Angrand

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up