for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Wall Street recule avec les tensions USA-Chine et Intel

La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi. Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones perd soit 0,59% et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,89%. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi, affectée par les annonces décevantes d’Intel et les tensions croissantes entre les Etats-Unis et la Chine.

Dernier épisode en date dans la querelle entre les deux premières puissances mondiales, la Chine a ordonné vendredi aux Etats-Unis de fermer leur consulat à Chengdu, dans le centre du pays, une mesure prise en représailles à la fermeture du consulat chinois à Houston décidée cette semaine par Washington.

Quelques minutes après l’ouverture, l’indice Dow Jones perd 157,41 points, soit 0,59%, à 26.494,92 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,89% à 3.206,83 points.

Le Nasdaq Composite cédait 1,51% à 10.303,70 points à l’ouverture.

Aux valeurs, Intel chute de 17,07% après avoir annoncé que le développement de son processeur de 7 nanomètres avait pris six mois de retard.

Les poids lourds technologiques Microsoft, Amazon ou Apple perdent entre 1,78% et 2,92%.

Contre la tendance, Verizon gagne 2,45% après avoir publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes pour le deuxième trimestre grâce à la forte demande pour ses services téléphoniques et d’internet.

Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up