for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Accord de principe entre Air France et le syndicat de pilotes SNPL sur Transavia

La direction d'Air France et le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) sont parvenus à un accord de principe pour confier des liaisons intérieures en France à Transavia, la filiale à bas coûts du groupe, sur fond de crise du transport aérien en raison de la pandémie liée au nouveau coronavirus, a dit une porte-parole du SNPL. /Photo prise le 26 juin 2020/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - La direction d’Air France et le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) sont parvenus à un accord de principe pour confier des liaisons intérieures en France à Transavia, la filiale à bas coûts du groupe, sur fond de crise du transport aérien en raison de la pandémie liée au nouveau coronavirus, a dit une porte-parole du SNPL.

Un projet d’accord est “sur la table” mais il doit encore être approuvé par les pilotes eux-mêmes, a dit la porte-parole du SNPL, principal syndicat de pilotes d’Air France, confirmant une information de La Tribune.

Air France a refusé de s’exprimer sur le sujet.

D’après La Tribune, le résultat du vote des pilotes devrait être connu vers la mi-août.

L’accord des pilotes est nécessaire au transfert de certaines activités domestiques d’Air France et HOP!, autre compagnie du groupe Air France-KLM, vers Transavia, interdite actuellement d’assurer des liaisons intérieures en France.

Air France-KLM compte supprimer 7.580 emplois au total d’ici fin 2022 au sein d’Air France et de sa filiale régionale HOP!.

Laurence Frost, version française Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up