for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Italie : Atlantia a fait une offre de dernière minute au gouvernement

Atlantia a fait une nouvelle offre au gouvernement italien dans l'optique de régler leur conflit de longue date et éviter que sa concession d'exploitation des autoroutes lui soit retirée, ont déclaré dans la nuit de mardi à mercredi des sources au fait du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi

ROME (Reuters) - Atlantia a fait une nouvelle offre au gouvernement italien dans l’optique de régler leur conflit de longue date et éviter que sa concession d’exploitation des autoroutes lui soit retirée, ont déclaré dans la nuit de mardi à mercredi des sources au fait du dossier.

Rome a menacé de révoquer la concession dont dispose Autostrade per l’Italia, filiale d’Atlantia, après l’effondrement en 2018 d’un pont à Gênes qui a fait 43 morts. Les membres de la coalition gouvernementale sont toutefois divisés sur la question.

L’offre de dernière minute, présentée lors d’une réunion spécifique des ministres mardi soir, prévoit qu’Atlantia se retire d’Autostrade au bout du compte, ont dit les sources.

Dans un premier temps, la Caisse de dépôt prendrait le contrôle d’Autostrade à 51% via une augmentation de capitale, ont précisé les sources. La société sortirait ensuite du giron d’Atlantia sous une forme qui reste à définir, l’offre n’ayant pas été finalisée et pouvant être modifiée, ont-elles ajouté.

Atlantia a refusé une demande de commentaire.

La réunion ministérielle a été interrompue aux alentours de minuit pour étudier l’offre. Une quarantaine de minutes plus tard, les discussions ont repris et le président du Conseil italien Giuseppe Conte a dit juger que certains aspects de l’offre étaient toujours insuffisants, a dit une source gouvernementale.

Giuseppe Fonte et Stephen Jewkes; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up