April 28, 2020 / 8:09 AM / 3 months ago

La chute du pétrole refroidit l'optimisme des Bourses européennes

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent sur une note prudente mardi en début de séance, la chute continue des cours du pétrole réduisant l’optimisme soulevé par la levée progressive des mesures de confinement liées au coronavirus à travers le monde.

Les principales Bourses européennes évoluent sur une note prudente mardi en début de séance. À Paris, l'indice CAC 40 grappille 0,08% vers 07h40 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,33% et à Londres, le FTSE est quasiment inchangé (+0,03%). /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

À Paris, l’indice CAC 40 grappille 0,08% à 4.508,62 points vers 07h40 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,33% et à Londres, le FTSE est quasiment inchangé (+0,03%).

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,41%, le FTSEurofirst 300 gagne 0,08% et le Stoxx 600 avance de 0,43%.

Les indices européens avaient profité lundi de la perspective d’un redémarrage progressif de l’activité économique dans une partie de l’Europe et des Etats-Unis.

Cet optimisme résiste difficilement à l’effondrement des cours du pétrole sur fond de réduction de la demande et de saturation des capacités de stockage.

PÉTROLE

Le baril de brut léger américain (WTI) a perdu près de 25% lundi et poursuit son repli mardi, ce qui pèse sur les futures sur les indices américains.

Les cours sont plombés en outre par l’annonce du principal fonds indiciel coté (ETF) américain sur le pétrole, United States Oil Fund LP de la vente de tous ses contrats de brut à livraison juin. Le fonds espère ainsi éviter une répétition des lourdes pertes subies la semaine dernière, lorsque le baril de WTI a plongé en territoire négatif à l’arrivée à échéance du contrat pour livraison mai.

Le contrat juin sur le baril de WTI chute mardi de près de 17% à 10,64 dollars et la baril de Brent de mer du Nord de même échéance abandonne 5% à moins de 19 dollars.

VALEURS

L’indice Stoxx de l’énergie pèse sur la tendance en Europe avec un repli de 0,57%.

Aux valeurs individuelles, Lufthansa soutient le Dax avec un bond de 9,41% sur des espoirs d’un plan de soutien de l’Etat allemand, qui n’aurait cependant pas encore été conclu, selon des sources proches de l’exécutif.

La cote continue d’être animée par les publications des comptes trimestriels des entreprises.

UBS, numéro un mondial de la gestion de fortune, a ouvert en hausse après avoir fait état d’un bénéfice trimestriel en progression de 40%. Le titre a rapidement effacé ses gains et perd 0,57%.

A Paris, Capgemini prend 4,14% après des résultats bien accueillis et Europcar grimpe de 7,99% après des annonces sur la sécurisation de son financement.

EN ASIE

L’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini en légère baisse (-0,06%), pénalisé par des prises de profits après la nette progression de la veille. La publication d’une salve de solides résultats d’entreprises a aidé à limiter le repli du Nikkei et même permis au Topix, plus large, de finir en territoire positif (+0,13%).

En Chine, la tendance est positive avec une progression de 0,62% pour l’indice CSI des grandes capitalisations continentales.

A WALL STREET

Les contrats à terme sur les indices américains se cherchent une tendance à l’heure de l’ouverture en Europe.

La Bourse de New York a fini lundi en hausse de plus de 1% malgré le nouvel effondrement des cours du brut, l’allègement en cours des mesures de confinement dans plusieurs Etats américains fournissant aux investisseurs des motifs d’espoir pour le redémarrage de l’économie aux Etats-Unis.

A l’entame d’une semaine particulièrement chargée en résultats d’entreprise, l’indice Dow Jones a gagné 1,51% à 24.133,78 points.

Le S&P-500 a pris 1,47% à 2.878,48 points et le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 1,11% à 8.730,16 points.

Alphabet, maison mère de Google, ouvrira le bal des publications trimestrielles des géants de la technologie après la clôture.

TAUX

La séance est calme sur le marché obligataire où le rendement des Treasuries à dix ans est pratiquement inchangé, à 0,66%, après avoir pris cinq points de base la veille.

En Europe, le taux du Bund allemand à dix ans est stable lui aussi, à -0,45%.

CHANGES

Peu d’animation également sur le marché des devises: le dollar est pratiquement inchangé face à un panier de devises de référence et l’euro revient autour de 1,0840.

édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below