April 24, 2020 / 2:13 PM / a month ago

Wall Street en hausse prudente dans les premiers échanges

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York monte prudemment vendredi en début de séance pour tenter de finir sur une note positive une semaine marquée par une chute historique des cours pétroliers ainsi que des inquiétudes croissantes pour l’économie mondiale et la santé des entreprises.

La Bourse de New York monte prudemment vendredi en début de séance. L'indice Dow Jones gagne 33,17 points, soit 0,14%, à 23.548,43 points et le Standard & Poor's 500 est quasiment stable à 2.798,61 points après quelques minutes d'échanges. /Photo prise le 20 mars 2020/REUTERS/Lucas Jackson

L’indice Dow Jones gagne 33,17 points, soit 0,14%, à 23.548,43 points et le Standard & Poor’s 500 est quasiment stable à 2.798,61 points après quelques minutes d’échanges.

Le Nasdaq Composite prenait 0,49% à 8,536.56 points à l’ouverture.

Après le vote à l’unanimité au Sénat, la Chambre américaine des représentants a adopté jeudi le nouveau plan de soutien de 484 milliards de dollars pour contrer les conséquences économiques du coronavirus, dont le bilan sanitaire aux Etats-Unis devrait atteindre les 50.000 morts ce vendredi, selon les données compilées par l’agence Reuters.

Autre source de soulagement, la hausse des cours du pétrole se poursuit. Le Brent gagne 3% à 22 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI), passé pour la première fois de son histoire en négatif en début de semaine, avance de 6% à plus de 17 dollars.

Parmi les plus fortes hausses du Dow, Exxon Mobil et Chevron avancent respectivement de 2,8% et 1,4%.

A la baisse, Intel perd 3,27%, le premier fabricant mondial de puces ayant dévoilé une prévision de chiffre d’affaires trimestriel inférieure aux attentes et indiqué qu’il ne mettrait pas à jour ses prévisions pour 2020.

Verizon évolue sans direction claire (-0,07%), le marché semblant hésiter entre le retrait de l’objectif de chiffre d’affaires annuel et un bénéfice trimestriel légèrement meilleur que prévu.

En ce qui concerne American Express, son action perd 0,35% en dépit d’un bénéfice trimestriel meilleur qu’attendu au premier trimestre.

Les analystes estiment à 14,1% le repli des bénéfices des entreprises du S&P 500 au premier trimestre. Ceux du secteur de l’énergie sont attendus en baisse d’environ 60% en raison de la chute des prix pétroliers, qui fait craindre des défauts de paiement, des licenciements et des faillites.

Laetitia Volga, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below