April 23, 2020 / 2:15 PM / 3 months ago

Wall Street en hausse prudente dans l'attente d'un plan de soutien

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York évolue jeudi en hausse prudente en début de séance jeudi malgré le vif rebond du pétrole et l’espoir d’un nouveau plan de soutien, les indicateurs et les résultats des entreprises continuant de témoigner de l’ampleur des dégâts infligés à l’économie américaine par la crise sanitaire du coronavirus.

La Bourse de New York évolue jeudi en hausse prudente en début de séance jeudi. L'indice Dow Jones gagne 78,51 points, soit 0,33%, et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,39% à 2.810,14 points après quelques minutes d'échange. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

L’indice Dow Jones gagne 78,51 points, soit 0,33%, à 23.554,33 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,39% à 2.810,14 points après quelques minutes d’échange.

Le Nasdaq Composite prenait 0,38% 8.527,87 points à l’ouverture.

Les investisseurs regardent vers Washington, où la Chambre des représentants doit approuver le nouveau plan de relance de quelque 500 milliards de dollars déjà adopté mardi par le Sénat.

L’annonce de 4,4 millions de nouvelles inscriptions au chômage la semaine dernière, un chiffre inférieur aux attentes mais néanmoins considérable, a légèrement fait monter les contrats à terme sur les indices de référence de la Bourse de New York.

S’il ralentit pour la troisième semaine d’affilée, ce chiffre porte à plus de 26 millions, soit près de 16% de la population active, le nombre total d’Américains qui ont perdu leur emploi en cinq semaines seulement.

La première économie mondiale a ainsi supprimé en à peine plus d’un mois la totalité des postes créés en près de dix ans.

Les comptes trimestriels des entreprises américaines continuent par ailleurs d’animer la cote.

Le distributeur Target perd 4,59% après avoir averti sur ses marges. Dans son sillage, son concurrent Walmart perd 1,31%

A la hausse, Exxon Mobil et Chevron prennent respectivement 2,07% et 1,50%, portés par une remontée spectaculaire des cours du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI), qui reprend plus de 20% à 16,56 dollars le baril, poursuivant la remontée entamée après être tombé lundi en territoire négatif pour la première fois.

Patrick Vignal, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below