April 22, 2020 / 5:48 AM / a month ago

Tensions en banlieue parisienne pour la quatrième nuit consécutive

PARIS (Reuters) - Des incidents ont éclaté en banlieue parisienne, dans plusieurs quartiers des Hauts-de-Seine, dans la nuit de mardi à mercredi, quatrième nuit consécutive de violence, dans un contexte de tensions exacerbées par le confinement en vigueur pour freiner la propagation du coronavirus.

A Villeneuve-la-Garenne, où l’accident d’un motard samedi soir impliquant un véhicule de police est à l’origine des tensions, les forces de l’ordre ont de nouveau fait face à des émeutiers qui ont lancé des débris de verre et brûlé des poubelles.

À Nanterre, les rues étaient jonchées de carcasses de véhicules incendiés tandis qu’un abribus a été vandalisé.

Des échauffourées ont également été signalées à Clichy-la-Garenne.

La police n’a pas pu être contactée dans l’immédiat.

S’exprimant lors des questions d’actualité au gouvernement devant le Sénat, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a fermement condamné ces nouveaux actes de violence.

“Nous veillons à faire en sorte que le confinement soit respecté partout en France, et partout où nos forces de sécurité intérieures sont mises en cause, sont provoquées, nous leur devons protection, nous le faisons. Et nous devons sanctionner cela de la façon la plus ferme possible”, a-t-il déclaré.

Les tensions en banlieue parisienne ont débuté samedi après l’accident du motocycliste, qui ne portait pas de casque et roulait en sens interdit. Ce dernier a été grièvement blessé à la jambe après avoir heurté violemment la portière ouverte de la voiture de police, qui affirme qu’elle voulait seulement procéder à un contrôle de son identité.

Dans une vidéo transmise à plusieurs médias, dont la chaîne BFM TV, le motard blessé a appelé à l’apaisement.

“Je vous demande de rentrer chez vous et de vous calmer, la justice sera bien faite”, a-t-il déclaré.

Une enquête a été confiée par le parquet de Nanterre à la Sûreté territoriale des Hauts-de-Seine, selon la préfecture de police.

Sudip Kar-Gupta, Myriam Rivet et Matthieu Protard; version française Camille Raynaud et Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault et Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below