April 15, 2020 / 8:51 PM / 4 months ago

Clôture Wall Street en baisse, les banques dévissent

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse de 1,86% mercredi, les préoccupations liées au nouveau coronavirus ayant repris le dessus, à plus forte raison après la publication des trimestriels de plusieurs grandes banques.

La Bourse de New York a fini en baisse de 1,86% mercredi. L'indice Dow Jones a cédé 445,41 points à 23.504,35. /Photo prise le 20 mars 2020/REUTERS/Lucas Jackson

L’indice Dow Jones a cédé 445,41 points à 23.504,35.

Le S&P-500, plus large, a perdu 62,7 points, soit -2,20%, à 2.783,36.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 122,56 points (-1,44%) à 8.393,18 points.

Plusieurs indicateurs économiques sont venus confirmer que la crise sanitaire s’était effectivement propagée à l’économie américaine, comme en témoigne la chute historique de 8,7% des ventes au détail enregistrée au mois de mars.

L’inquiétude est également de mise sur le front de la production industrielle fortement pénalisée par la fermeture de nombreux sites. Selon la Réserve fédérale, l’activité du secteur industriel aux Etats-Unis a baissé de 5,4% le mois dernier, du jamais vu depuis 75 ans.

“A l’instant présent, Wall Street est tiraillée entre l’espoir et la réalité”, commente Larry Adam, investisseur en chef chez Raymond James à Baltimore.

“Nous parlons de l’espoir qui naîtra de l’après-COVID-19, mais en même temps, il y a la réalité de ces chiffres qui soulignent les préoccupations sur la question de la consommation.”

Au valeurs, les banques ont subi de lourdes pertes, conséquences de la publication des trimestriels de plusieurs poids lourds du secteur.

Bank of America et Citigroup ont ainsi annoncé que leurs bénéfices avaient fondu de moitié à cause des provisions passées en anticipation des répercussions de la crise sanitaire et ont chuté respectivement de 6,49% et 5,63%. et

Le regain marqué d’aversion au risque a bénéficié de nouveau au dollar, valeur refuge et très liquide, qui a pris 0,68% face à un panier de devises de référence, après quatre séances consécutives de baisse qui lui avaient fait perdre plus de 1%.

L’euro a abandonné 0,61% face au billet vert et retombe sous 1,0912 après un plus bas à 1,0858.

Sur les marchés obligataires, les mauvais indicateurs américains du jour ont alimenté la baisse des rendements: celui des bons du Trésor américain à dix ans a reculé de près douze points de base à 0,633%. Le rendement du 30 ans a fini à 1,276% après avoir touché un plus bas à 1,258%.

Les cours du brut ont quant à eux poursuivi leur recul, tombant pour le baril de WTI à 19,87 dollars (-1,19%)tandis que le Brent mer du Nord a fini en baisse de 6,45% à 27,69 dollars.

Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below