February 26, 2020 / 9:30 AM / 5 months ago

Biomérieux chute en Bourse, déception sur l'opérationnel et les prévisions

PARIS (Reuters) - Le spécialiste du diagnostic in vitro bioMérieux a fait état mercredi d’un résultat opérationnel courant 2019 et de prévisions pour cette année inférieurs aux attentes, ce qui pèse lourdement sur le titre à la Bourse de Paris.

Le spécialiste du diagnostic in vitro bioMérieux a fait état mercredi d'un résultat opérationnel courant 2019 et de prévisions pour cette année inférieurs aux attentes, ce qui pèse lourdement sur le titre à la Bourse de Paris. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

A 10h10, l’action du groupe recule de 11,67% à 82,45 euros, accusant la plus forte baisse du SBF 120 et l’un des plus forts replis de l’indice paneuropéen Stoxx 600.

BioMérieux a annoncé mercredi que son résultat opérationnel courant contributif - hors éléments non récurrents relatifs à l’acquisition et l’intégration de la société BioFire - s’était élevé à 389 millions d’euros en 2019, en hausse de 6,9%.

C’est “conforme aux objectifs fournis par le groupe mais 2% en dessous de notre estimation à 394 millions d’euros”, pointent les analystes de Berenberg dans une note.

“La marge de 14,5% est 30 points de base en dessous du consensus de 14,8%”, ajoutent-ils.

La hausse des charges commerciales, des frais généraux et de recherche et développement explique cette contre-performance, soulignent pour leur part les analystes de Jefferies.

Pour 2020, bioMérieux a dit viser une croissance organique de ses ventes comprise entre 5% et 7%, ce qui marque un ralentissement par rapport à la hausse de 7,2% enregistrée en 2019.

Le résultat opérationnel courant contributif est attendu cette année entre 395 millions et 415 millions d’euros. Cette fourchette suggère un possible abaissement du consensus de 5% à 9% et implique une augmentation limitée de la marge, notent les analystes de Jefferies.

“L’action est fortement montée en anticipation de ces chiffres avec des relèvements de recommandation de plusieurs brokers”, indiquent les analystes de Berenberg.

“Il semblait y avoir une ligne de pensée prédominante sur le marché selon laquelle bioMérieux devait bénéficier significativement de la forte saison de grippe aux Etats-Unis, était relativement épargné par l’épidémie de coronavirus et devait connaître une solide amélioration de sa marge. La prévision donne un tout autre tableau”, relèvent-ils, ne se disant pas surpris par un net repli du titre mercredi.

Blandine Hénault, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below