February 25, 2020 / 9:13 AM / in a month

La Cour des comptes attend toujours son nouveau premier président

PARIS (Reuters) - Un mois après le départ de Didier Migaud, le poste de premier président de la Cour des comptes est toujours vacant, le président de la République n’ayant toujours pas désigné son successeur.

Un mois après le départ de Didier Migaud (photo), le poste de premier président de la Cour des comptes est toujours vacant, le président de la République n'ayant toujours pas désigné son successeur. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

Après dix ans passés à la tête de l’institution de la rue Cambon, l’ancien élu socialiste, qui avait été nommé à ce poste par Nicolas Sarkozy, a pris fin janvier la présidence de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Conséquence: la présentation du rapport annuel de la Cour des comptes, traditionnellement programmée au début du mois de février, a été décalée.

Dans l’incertitude sur le calendrier de nomination du prochain premier président de cette institution donc chaque avis est délibéré et adopté collégialement, les présidents des chambres de la Cour n’ont pas souhaité retarder davantage la présentation du rapport annuel 2020, rendu public mardi.

Même si les magistrats financiers s’en tiennent à la réserve de rigueur, on sent poindre l’impatience face à ce qu’on qualifie rue Cambon de “situation un peu atypique”, de “contexte particulier” ou de “situation d’intérim (qui) par définition ne saurait durer”.

Parmi les successeurs potentiels de Didier Migaud dont les noms ont circulé dans la presse figure Pierre Moscovici (PS), commissaire européen sortant aux Affaires économiques et financières sous la présidence de Jean-Claude Juncker.

Libéré de ses obligations à Bruxelles, l’ancien ministre de l’Economie de François Hollande a désormais réintégré la Cour des comptes, son corps d’origine intégré à sa sortie de l’Ena, en tant que conseiller-maître.

Le président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale Eric Woerth (LR) a également été cité parmi les candidats potentiels.

Par ailleurs, le Journal du Dimanche a indiqué dans sa dernière édition que la ministre de la Justice Nicole Belloubet pourrait être nommée à la tête de la Cour des comptes dans le cadre d’un éventuel remaniement gouvernemental post-municipales.

La garde des Sceaux, interrogée à ce sujet lundi sur RTL, s’est déclarée “imperméable à ce type de rumeur”.

Depuis le départ de Didier Migaud, l’intérim des fonctions de premier président est assuré par la doyenne des présidents de chambre, Sophie Moati.

Myriam Rivet, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below