September 3, 2019 / 3:30 PM / in 3 months

Pour la Buba, les banques peuvent appliquer des taux négatifs

La Bundesbank ne souhaite pas interdire aux banques d'appliquer des taux négatifs à leurs déposants pour améliorer leur rentabilité, a dit son représentant en charge de la supervision bancaire. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

FRANCFORT (Reuters) - La Bundesbank ne souhaite pas interdire aux banques d’appliquer des taux négatifs à leurs déposants pour améliorer leur rentabilité, a dit son représentant en charge de la supervision bancaire.

Joachim Würmeling, membre du directoire de la Bundesbank, a dit à Reuters que les consommateurs devaient être protégés mais que les banques doivent disposer de marges de manoeuvre pour gérer leurs coûts.

Il a fait ces déclarations dans le contexte d’interrogations en Allemagne et dans d’autres pays européens sur la question de savoir si les banques, confrontées depuis de nombreuses années à un environnement de taux ultra-bas qui pèse sur les marges d’intérêt, devaient être autorisées à transférer la charge du taux de dépôt négatif à leurs clients finaux.

Markus Söder, le ministre-Président du Land de Bavière, a suggéré d’interdire aux banques d’appliquer des taux négatifs sur les dépôts des épargnants dont les comptes créditeurs n’excèdent pas 100.000 euros.

“Si les banques n’avaient pas la possibilité d’appliquer des taux négatifs, elles manqueraient d’un éventuel instrument pour être rentables”, a dit Joachim Würmeling.

La rentabilité est un amortisseur important pour le système financier et a contribué à soutenir l’investissement, a-t-il souligné.

La Banque centrale européenne (BCE) applique un taux d’intérêt négatif sur les réserves excédentaires des banques depuis 2014, à un taux actuellement fixé à -0,40%.

Les banques opérant en Allemagne ont versé 2,4 milliards d’euros à la BCE à ce titre en 2018, a dit le gouvernement allemand en réponse à une enquête parlementaire sur les conséquences des taux d’intérêt négatifs.

Certaines banques ont déjà répercuté l’impact des taux négatifs sur leur clientèle d’entreprises et de déposants aisés mais elles se sont abstenues jusqu’à présent de les répercuter sur les petits épargnants.

Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below